Stakeholder Theory

  • Published on
    10-Jul-2015

  • View
    66

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

Manuscrit auteur, publi dans "24me congrs de l'Association Francophone de Comptabilit, France (2003)"

THEORIE DES PARTIES PRENANTES : THEORIE EMPIRIQUE OU THEORIE NORMATIVE ?

Article prsent dans le 24me congrs de l'Association Francophone de Comptabilit, France (2003)

La thorie des parties prenantes : Thorie empirique ou thorie normative ?1

Salma DAMAK AYADIRsum : Abstract : The stakeholder theory: Empiric or normative theory? Stakeholder theory is an important commonly used framework for business ethics. But literature and models surrounding this issue are not coherent. The problem of stakeholder theory is the confusion between his object and his nature. This paper examines the different objects and approaches of stakeholder theory. Two different approaches to stakeholder theory, a social science approach and a normative ethics approach, are described and their differences and similarities are examined.

halshs-00154139, version 2 - 17 Feb 2010

Durant ces vingt dernires annes, la thorie des parties prenantes a couvert un large domaine des tudes en management mais la littrature na pas connu une vritable cohrence dans ce domaine. Un des problmes de lvolution de la thorie des parties prenantes est la confusion faite parfois entre sa nature et son objectif. Dans cet article, nous allons essayer, en premier lieu, de prsenter lobjectif de la thorie des parties prenantes et de classer ses concepts et son statut par rapport aux autres thories des organisations. En deuxime lieu, nous allons dresser un bilan critique des approches normative et empirique proposes pour la thorie des parties prenantes en discutant leurs aspects fondamentaux. normative, thorie empirique

Mots cls : Thorie des parties prenantes, thorie Key words:

Stakeholder theory, empiric theory

theory,

normative

Correspondance:

Salma DAMAK AYADI CREFIGE, Universit de Paris-Dauphine Place de Marchal de Lattre de Tassigny 75775 Paris cedex 16Email : salmadamak@yahoo.fr

1

Une partie de cet article a t publie dans louvrage: Yvon Pesqueux et Yvan Biefnot (2002), Lthique des affaires : management par les valeurs et responsabilit sociale, Editions dOrganisations, pp. 179-192 1

THEORIE DES PARTIES PRENANTES : THEORIE EMPIRIQUE OU THEORIE NORMATIVE ?

IntroductionLes travaux acadmiques raliss au cours de ces dernires annes ont attach une attention particulire au concept de stakeholder. Plusieurs articles2 et ouvrages ont trait des thmes lis la notion de partie prenante et la responsabilit sociale des entreprises. Mais la littrature na pas connu une vritable cohrence dans ce domaine surtout au niveau des fondements thoriques. La thorie des parties prenantes, dveloppe dans ce cadre, sintresse ltude des relations organisations-stakeholders et contribue la fondation dun modle relationnel de halshs-00154139, version 2 - 17 Feb 2010 lorganisation. Mais un des problmes de son volution est la confusion faite parfois entre sa nature et son objectif. Certains considrent que cette thorie est une rsultante du dveloppement des thories des sciences sociales, dautres trouvent que cette thorie nest quun cadre gnral dcrivant une srie de reprsentations narratives bases sur des principes de la morale. Ltude de la thorie des parties prenantes et des faits marquants de son volution permet de mettre en vidence les caractristiques susceptibles de dgager lmergence dune nouvelle thorie ou dun mouvement dides en faveur dune nouvelle thorie. Dans cet article, nous allons essayer, en premier lieu, de prsenter le champ dapplication et les diffrentes approches de la thorie des parties prenantes. En deuxime lieu, nous allons dresser un bilan critique des approches normative et empirique proposes pour la thorie des parties prenantes en discutant leurs aspects fondamentaux. Ce faisant, nous ne visons pas faire une recension exhaustive des travaux issus de la thorie des parties prenantes mais insister sur les composantes essentielles de la thorie qui restent parfois implicites.

2

La majorit des articles sont publis dans la revue Business Ethics Quarterly et dans la revue Academy of Management Review. 2

THEORIE DES PARTIES PRENANTES : THEORIE EMPIRIQUE OU THEORIE NORMATIVE ?

1. Champ dapplication et approches proposes pour la thorie des parties prenantesAvant de prsenter les dveloppements visant atteindre les objectifs de cet article, il nous parat ncessaire de dfinir le concept de stakeholder et de situer la thorie des parties prenantes par rapport aux autres thories des organisations. En effet, Le concept de stakeholder ou de partie prenante reste encore un concept trs vague. La littrature anglo-saxonne distingue souvent entre les shareholders (actionnaires) et les autres stakeholders. Freeman (1984) les dfinit de la faon suivante tout groupe ou individu halshs-00154139, version 2 - 17 Feb 2010 qui peut affecter ou tre affect par la ralisation des objectifs de l'entreprise . Selon Mercier (1999), les stakeholders sont l'ensemble des agents pour lesquels le dveloppement et la bonne sant de l'entreprise constituent des enjeux importants. Selon Donaldson et Preston (1995), les stakeholders sont dfinis par leur intrt lgitime dans l'organisation. Ceci implique selon eux que : - Les parties prenantes sont des groupes et des personnes ayant des intrts lgitimes. Ils sont connus et identifis ; - Les intrts de tous les groupes de parties prenantes ont une valeur intrinsque. Dautres chercheurs ont essay de proposer diffrentes classifications des PP. Carroll (1995) fait la distinction entre : les PP primaires qui ont une relation formelle, officielle ou contractuelle avec lorganisation et les autres PP secondaires. Pelle-Culpin (1998) propose, en se basant sur les trois dimensions de la responsabilit sociale, la classification suivante : - PP institutionnelles : manant des lois, rglementations, et organismes inter organisationnels ou par des organismes professionnels propres une industrie ; - PP conomiques : les diffrents types dacteurs oprant sur les marchs sur lequel lentreprise est positionne ;3

THEORIE DES PARTIES PRENANTES : THEORIE EMPIRIQUE OU THEORIE NORMATIVE ?

- PP thiques : les organismes de pressions thiques. En se basant sur la thorie de diffrentiation sociale dveloppe par Archer (1996), Friedman et Miles (2002) font la distinction entre quatre groupes de stakeholders. Ils considrent que les relations entre organisation et stakeholders peuvent tre, dune part, compatibles ou non compatibles avec les intrts de lentreprise et, dautre part, ncessaires (internes) ou contingentes (externes). Ainsi, ils font la distinction entre : - Relations ncessaires et compatibles : actionnaires, direction, partenaires ; - Relations ncessaires mais incompatibles : syndicats, salaris, gouvernement, clients, fournisseurs, prteurs, organisations ; halshs-00154139, version 2 - 17 Feb 2010 - Relations contingentes et compatibles : public en gnral, organisations connectes dans des associations communes ; - Relations contingentes mais incompatibles : ONG Pesqueux (2002) propose une classification proche de celle de Carroll mais plus claire sur les parties prenantes : - PP contractuelles, qui concernent les acteurs en relation directe et dtermine contractuellement, comme son nom lindique avec lentreprise tels que les clients, les fournisseurs, le personnel et les actionnaires. - PP diffuses, qui concernent les acteurs situs autour de lentreprise qui peuvent affecter ou tre affects par lentreprise sans pour autant se trouver en lien contractuel3 tels que les autorits publiques, les collectivits locales, les associations et ONG et lopinion publique. Il faut noter que le rseau de relations qui stablit entre lorganisation et ses PP est tendu et complexe. Etendu, parce quun grand nombre de PP sont concernes. Complexe, parce quexistent ou peuvent stablir diffrents types de relations entre les diverses PP.

3

Pesqueux Y. (2002), Organisations : Modles et Reprsentations, Ed PUF, p. 157 4

THEORIE DES PARTIES PRENANTES : THEORIE EMPIRIQUE OU THEORIE NORMATIVE ?

La thorie des parties prenantes sintresse ltude de la nature des relations qui relient lorganisation avec ses diffrentes PP. Son champ dapplication et ses diffrentes approches seront prsents dans les paragraphes suivants. 1.1. Champ dapplication de la thorie des parties prenantes Avant de discuter les diffrentes approches proposes sur la nature de la thorie des parties prenantes, il faut tout dabord cerner son champ dapplication. La thorie des parties prenantes est fonde sur les postulats suivants : - Lorganisation a des relations avec plusieurs groupes qui affectent et sont affects par les objectifs de lentreprise (Freeman 1984) ; halshs-00154139, version 2 - 17 Feb 2010 - Les intrts des PP ont une valeur intrinsque et aucun intrt nest sens dominer les autres (Clarkson 1995, Donaldson et Preston 1995). Ainsi, elle sintresse essentiellement : - A la nature des relations organisation-stakeholders en terme de processus et de rsultats ; - Et la prise de dcision managriale (Donaldson et Preston 1995). Ce domaine dcrit est similaire aux autres thories des organisations dans certaines dimensions, mais il se caractrise par son rejet de prdominance dun seul groupe de parties prenantes et son caractre normatif (les intrts des parties prenantes ont une valeur intrinsque). Mais le problme pistmologique de la thorie des parties prenantes est un problme de justification : pourquoi cette thorie doit-elle tre accepte ou prfre dautres thories des organisations? La rponse cette question est lie aux objectifs que la thorie essaie de servir. Plusieurs chercheurs ont fait le rapprochement entre la thorie des parties prenantes et dautres thories des organisations telles que la thorie de lagence, la thorie de la proprit et la thorie des cots de transaction.

5

THEO