Sylvain Solaro

  • Published on
    29-Mar-2016

  • View
    214

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dossier Artiste

Transcript

<ul><li><p>Sylvain Solaro </p></li><li><p>Sylvain Solaro n en 1955 Crosne dans le 91 vit et travaille Champigny sur Marne et Saint-Pre sous Vzelay dans lYonne Formation 1976-1977 - Ecole Louis Lumire - section photo - Paris Expositions personnelles - Installations vido 2007 - Introspection slective Omnibus - Tarbes 2005 - Nous tions l - Petit lieu Poileboine - Caen - Nous tions l - Les Possibles de l'image - Vieux Chteau - Vicq sur Breuilh 2003 - L'invention du Langage - Damp'Art - Dampart - L'Art la Bouche - Arras Expositions personnelles - Photographie 2005 - Les Possibles de l'image - Vieux Chteau - Vicq sur Breuilh 2002 - Carbonsie Granul/Les Fouillis - Mai-Photographies - Quimper 2001 - Chez Kader, 20 ans dj - Paris 2000 - Les Colres/Les 100 jours - Journes Photographiques de Bienne - Bienne - Suisse - Carbonsie Granul - Encotros da Imagem - Braga - Portugal 1999 - Colres et petits riens - Galerie les Filles du Calvaire - Paris 1998 - Sylvain Solaro-Photographies - Espace des arts - Chalon-sur-Sane 1996 - Signes et Fouillis - Galerie Les Filles du Calvaire - Paris - Les 100 jours - Ecole Suprieure d'Art et de Design - Amiens - Les 100 jours - Galerie le Chai du Terral Montpellier </p><p> 1996 - Photographies - Galerie du Web Bar Paris Expositions de groupes Photographie 2010 - Oui, je croix - Paris 2008 - Provok - Paris 2006 - Artatou Avallon 2004 - Rimez Regards - Mdiathque - Pontault Combault 2000 - Salon Paris Photo - Galerie les Filles du Calvaire 1999 - Art Ephmre - Fontenay sous Bois - Salon Paris Photo - Galerie les Filles du Calvaire 1998 - Les Gaufrettes Amusantes - Galerie de la CCI - Strasbourg - Salon Linart - Galerie les Filles du Calvaire - Gand - Belgique - Salon Paris Photo - Galerie les Filles du Calvaire - Salon Page(s) - Livres d'Artistes - Galerie les Filles du Calvaire - Paris - Biennale du Livre d'Artiste - Saint-Yrieix-la-Perche - Salon de Montrouge </p></li><li><p>1996 - Convergences - Pont l'Abb - Cadavres Exquis - Champigny 1994 - Cadavres Exquis - Champigny 1992 - Cadavres Exquis - Champigny 1990 - Festival Jazz et Polar - Bourg-la-Reine Expositions de groupes Installation Vido 2010 - Oui, je croix - paris 2008 - Foin de Rau - Rau - Artatou Avallon 2007 - Le Pavillon Champigny sur Marnes - Artatou Avallon 2006 - Artatou Avallon - Scnes de Mnages Ondulations Saint-Laurent de Terregates Edition - Carbonsie Granul - Filigranes Editions - Saint- Maurice pour mmoire(s) - Ville de Saint-Maurice - je-ne-suis-pas-du-pe assiettes porcelaines de Limoges avec Images dOrigine Contrle Vidographie 2009 - Ambiance crole 17 mn - Ta gueule 14 mn 2008 - Lavenir vido dans la caravane installation 3 crans 50 mn - Les films du chiens 3 vidos de 3 15 mn 2007 - Basyl 6 mn 2006 - Dominique - 14 mn - Scnes de mnages 3 vidos de 15 35 mn - Avoir un bon copain 7 mn 2005 - Nous tions l - 3 vidos - de 10 17 mn - I love U - 4mn - Be bop - 2mn 2003 - Je parle (l'invention du langage) - 15 mn </p></li><li><p> Si Sylvain Solaro se dnomme photographe, son travail procde tout autant des arts plastiques. Il use de la photographie comme dune matire premire quil mle dautres matriaux (plomb, corde, bois, mtal rouill, tissu...), ou des objets rcuprs quil collectionne de manire affective. Il en rsulte des uvres que lon pourrait appeler "objets photographiques". () Petit petit, le mot, et au-del le langage, a pris une place majeure dans son uvre. Le texte titres puis bribes de phrases ou commentaires est devenu un pendant indissociable de limage. Il en donne parfois la cl, tout en induisant des niveaux de lecture diffrents, potiques et ludiques le plus souvent. Dun point de vue formel cette association confre un caractre particulier son travail (frappe machine dsute, texte manuscrit...), double dans les dernires sries dune "esthtique du bricolage" issue de laspect artisanal quil confre ces crations. "Mises en botes", celles-ci sont devenues des objets reliquaires. extrait du catalogue Janviers en Bourgogne, Chalon-sur-Sane, 1998 Une composition de Sylvain Solaro projette dans un rapport de confrontation non pacifique une photographie, du texte, et des matriaux divers cuivre, laiton, pigments, plumes doiseaux... Llment reprsentatif du rel par excellence la photographie se dcouvre ici contest comme tel par une composante matrielle plus relle que lui (...). Sous leffet dun virage inconnu, une situation dabord familire acquiert insensiblement une coloration sauvage, tandis que le quotidien apprivois reflue en de des frontires narcotiques du ressassement sempiternel dun discours trop entendu ; celui-l mme auquel renvoie en cho cet autre (du) discours voqu par le texte de Solaro. Franois Aubrin, 1996 </p></li><li><p>Les nouveaux philosophes, 1992 srie de 10 photographies tirages baryts virs 50 x 70 cm pices uniques 600 chaque Ces sries procdent par assemblage de diffrents clichs (multi-expositions au tirage) reprsentant des dtails de corps humains. Prodige moderne, avec lintroduction dun matriau tranger la photographie (le fil de couture), a constitu le point de dpart de mes recherches actuelles : la photographie utilise comme un lment de luvre au mme titre que le bois, le fer, le verre ou le tissu. Je garde toujours en mmoire ces vieux portraits que lon dcouvre punaiss sur une porte de placard la rouille de la punaise participe autant que le sourire bat du grand-pre lintrt de la trouvaille. De coton, le fil est devenu laiton... Sylvain Solaro </p><p>Le grand du fond </p></li><li><p>Les nouveaux philosophes, 1992 </p><p>Elle mattend collection prive </p></li><li><p>Les nouveaux philosophes, 1992 </p><p>Les nouveaux philosophes collection prive </p></li><li><p> Les nouveaux philosophes, 1992 </p><p>Prodige moderne </p></li><li><p> Les nouveaux philosophes, 1992 </p><p>Le dernier bonjour </p></li><li><p>Ce pas lit trop, 1994 tirages baryts noir et blanc cirs mtal, enduit, carton 120 x 100 cm pice unique collection prive </p></li><li><p>Exercice de style (hommage Raymond Queneau), 1994 calicot, impressions photographiques sur toile, peinture 130 x 100 cm pice unique collection prive </p></li><li><p>Le retour, 1995 tirage baryt noir &amp; blanc vir matriaux divers 15 x 25 cm pice unique 600 Jutilise les matriaux de cette faon intuitive et maladroite, ce qui peut-tre constitue une partie de lintrt de mes constructions, je ne suis pas un artisan adepte de la prcision millimtrique, jai toujours un truc de travers ou un peu caill. Tous ces bouts de bois, de mtal, de verre que mon pre et son pre ont accumuls leur vie durant (mon pre tait mcanicien, mon grand pre cordonnier) me tombent littralement dessus. Cette pratique instinctive fonctionne comme une espce dcriture automatique : lide nat dun bout de truc que je ramasse et que je ne peux me rsoudre rejeter. </p><p>Sylvain Solaro </p></li><li><p>Les yeux, 1995 tirages baryts noir et blanc vernis mtal, enduit, carton 120 x 100 cm pice unique 1000 </p></li><li><p>La danse, 1995 tirages baryts noir &amp; blanc virs, zinc, verre 28 x 32 cm pice unique collection prive </p><p> Collection prive </p></li><li><p>Jeudi 15 fvrier, 1995 tirage baryt noir &amp; blanc vir, zinc, verre 28 x 32 cm pice unique collection prive </p></li><li><p>Regarde-moi, 1995 triptyque, techniques mixtes tirages baryts noir et blanc virs sur mtal rouill verni, miroir, fils de laiton 25 x 25 cm (ferm), 25 x 50 cm (ouvert) pice unique collection prive </p></li><li><p>Les 100 jours, 1996 srie de cent photographies dates du 28 fvrier au 6 juin 1996 photographies noir et blanc, textes, matriaux et techniques mixtes cadre bois et verre 28,5 x 22,5 cm tirage limit trois exemplaires 100 chaque Les Cents jours, journal intime ralis au jour le jour du 28 fvrier au 6 juin 1996, est pour lartiste "une gymnastique quotidienne destine faire rire, sourire ou rflchir... et au final une exposition de trente mtres de long". Cest la fois un dfi, une sorte de roman, une histoire de lordinaire o lauto-drision prdomine, comme expression du doute du crateur. De nombreuses pices posent ironiquement le dilemme contemporain du statut de lartiste et de lart en gnral, au travers de petites phrases telles que "je suis atteint dans mon image", "je manque de repres", "je suis mconnu, inconnu... ". Des phrases qui deviennent clin dil lorsque sous une photographie de pansement Solaro commente : "en tant quartiste, je pense beaucoup"... . </p><p>extrait du catalogue Janviers en Bourgogne, Chalon-sur-Sane, 1998 </p></li><li><p>Les fouillis, 1996 Grands formats srie de 4 photographies tirages baryts noir &amp; blanc, virages spia, teinture dcoction de tabac (gauloises bleues), th (bergamotte), cirage (lion noir) ou vin de bordeaux 100 x 80 cm chaque sur bche mtis teinte 140 x 120 cm pices uniques 1500 pice </p><p>Petits formats srie de 20 photographies tirages baryts noir &amp; blanc, textes cadres bois et verre 32 x 24 cm tirage limit trois exemplaires 2 000 francs pice Vitrine 120 x 80 x 12 cm pice unique 1500 </p><p> Pour la srie intitule Les Fouillis, cest lunivers de son pre rcemment dcd que Sylvain Solaro a explor. Si ce deuil tait dj prsent dans Les Cent jours, il est la clef de ce travail qui passe par une redcouverte des reliques familiales, et donne lieu de grandes photographies darmoires branlantes envahies dobjets htroclites dont il fait linventaire. Tel un enfant merveill, il exhume un un les trsors de son pre et de son grand-pre, il extirpe de ce dsordre son grenier potique, photographie amoureusement, et toujours avec humour, tous ces petits riens amasss au fil du temps. A ces grands tirages sont associs de petites photographies dobjets extraits des fouillis sur lesquelles il accole ses propres penses, telles des prdelles ou des ex-voto qui entourent luvre principale. Par cette reconstruction (deuil ?) analytique, Solaro raconte une chronique familiale dans laquelle souvenirs et sentiments resurgissent, au fil de ces fouillis "affectivement r-ordonns". </p><p>extrait du catalogue Janviers en Bourgogne, Chalon-sur-Sane, 1998 </p></li><li><p> Les fouillis, 1996 </p><p>Les armoires du garage </p></li><li><p> Des os humains trouvs dans les armoires du garage, maman mexplique que papa les avait ramasss derrire le cimetire pour viter que le chien de Grbil ne les mange ! </p></li><li><p> Les fouillis, 1996 </p><p>La chemine du grenier de No Collection Aktinos </p></li><li><p> Je ne savais mme pas quil pouvait fumer ! </p></li><li><p> Est-ce quil se doutait quil avait fait quelque chose de beau ? </p></li><li><p>Les fouillis, 1996 </p><p>Les cabanes lapins de la grange </p></li><li><p>Cest quand mme incroyable quel point ils pouvaient aimer les biscuits de lalsacienne... </p><p>Putain a soigne tout ce truc l !... cest dommage, on ne le fabrique plus... </p></li><li><p> Les signes, 1996 srie de 7 photographies 1 grand format tirages baryts noir &amp; blanc virage spia mtal rouill verni bche mtis, acrylique 200 x 200 cm pice unique collection prive </p><p> 6 petits formats tirages baryts noir &amp; blanc, encre de chine caisson bois et verre, peinture pour verre 40 x 40 cm pices uniques 600 chaque </p></li><li><p> collection prive </p><p> collection prive </p></li><li><p> Les colres, 1998-1999 deux sries de 10 photographies bandes contact moyen format noir et blanc virs maroufls sur bois textes, matriaux et techniques divers cadre bois et verre 15,5 x 49 cm 5 variations 500 </p><p> tirages argentique virs, techniques mixtes cadre bois 57 x 57 cm 3 variations 450 </p><p> Jappelle mes nouveaux travaux "colres". Dans ma recherche dinspiration, je me suis tourn vers la Bible. Japprcie son ct antique et parfois dsuet, rempli de violences et dinterrogations son intemporalit galement : il suffit dun bout de citation pour tre remu, notre socit judo-chrtienne en est totalement imprgne. On ne sait toujours pas do vient, mais on le ressent ! () Certaines des photos ou des squences photos sont enfermes dans des botes : elles prennent un aspect prcieux, comme les icnes orthodoxes ou les reliquaires du moyen-ge (cela rejoint galement ma passion pour les caisses, botes et autres fouillis de mes greniers). Dautres sont tires en grand format et maroufles sur la toile, ce sont des colres ltat brut (). </p><p>Sylvain Solaro, 1999 </p></li><li><p> Les colres, 1998-1999 </p><p> si tu cries vers eux ils ne te rpondront pas </p><p>mais parjure et mensonge, assassinat et vol, adultre et violence, et le sang vers succde, au sang vers </p></li><li><p> Les colres, 1998-1999 </p><p> avant de vous offrir lavant dun avion, notre classe affaire vous offre larrire dune limousine </p><p>Poulet et mon </p></li><li><p> Les colres, 1998-1999 </p><p>il te produira des pines et des ronces, et tu mangeras lherbe des champs </p><p>Ge 2.18 </p></li><li><p> Les colres, 1998-1999 </p><p> elle-mme soupire et dtourne la face </p><p> qui ta appris que tu es nu? </p><p>La 1.8 Ge 3.11 </p></li><li><p> Les colres, 1998-1999 </p><p> cette nue tait tnbreuse dun ct, et de lautre elle clairait la nuit </p><p> il ny a rien dans mes trsors que je ne leur aie fait voir </p><p>Ex 20.24 2R 20.15 </p></li><li><p> Les botes lumineuses, 2000-2001 Botes mtalliques rouilles vernies Film lith / verre 8 x 8 x 8 cm ampoule et transformateur 12 volts 5 exemplaires 300 1000 </p><p>Je </p></li><li><p> Les botes lumineuses, 2000-2001 </p><p>Jai retrouv dans une ancienne fromagerie du fin fond du Perche, tout un lot de cubes mtalliques qui visiblement servaient de moules fromages Leurs proportions 8x8x8 cm men ont sembles parfaites : ni trop petits ni trop grands Pendant quelques temps des sacs poubelles pleins de ces cubes sont rests entasss dans mon atelier, jusqu' ce que je commence les nettoyer, poncer, rustoliser , vernir Et puis vint lide dy placer une photo sur film lith ainsi quune petite ampoule lumineuse. Accroches sur des murs, avec leurs fils dalimentation qui pendent, ces botes me font penser des ballons denfant ! Sylvain Solaro </p><p>Je ne suis pas du pe </p></li><li><p> Hurle et Mange, 1999 Tirages baryts, virs, maroufls sur toile 180 x 180 cm pice unique 2000 </p></li><li><p> 2002-2008 installations vidos et photographies Les totems bois - lecteur DVD - cran TFT 25 </p><p> Dans une ancienne poutre, une petite fentre rvle une vido : des yeux qui clignent une bouche qui prononce des phrases incohrentes, des nuages qui passent. </p></li><li><p> 2002-2008 installations vidos et photographies Nous tions l - (partie centrale) 3 crans tft 17 plaques de mtal 3 lecteurs dvd </p><p> les 3 crans reconstituent un visage symbolique : deux yeux et une bouche . A lorigine de la commande, une rsidence au vieux chteau de Vicq sur Breuilh (Limousin) Les yeux et les bouches proviennent des anciennes photos de familles ayant habit ou frquent le lieu. </p></li><li><p> 2002-2008 installations vidos et photographies </p><p>Lavenir vido dans la caravane - Rau </p><p> installation vido, 3 crans synchroniss dans une caravane repeinte en orange et vert. Le dispositif technique (lordinateur) est compltement dsoss et apparat suspendu, comme une sculpture. </p></li><li><p> 2002-2008 installations vidos et photographies Les mots tirages argentiques pigments encre de chine peinture 150cm x 50cm </p><p> Dans la f...</p></li></ul>