TOITURES VÉGÉTALISÉES CAHIER TECHNIQUE - ?· De plus, les toitures-terrasses végétalisées sont…

  • Published on
    11-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>TOITURES VGTALISESCAHIER TECHNIQUE </p><p>1 5 F I C H E S p r a t I q u E S</p></li><li><p>2 Cahier teChnique : toIturES vgtalISES 2012 3 Cahier teChnique : toIturES vgtalISES 2012</p><p>La Mairie de Paris mne une politique ambitieuse de prservation de lenvironnement et du cadre de vie des Parisiens. Le Plan Climat et le Plan Biodiversit, sont emblmatiques de cet engagement long terme qui se traduit par des actions concrtes sur le territoire. </p><p>Parmi ces actions concrtes, la cration de toitures vgtalises poursuit lobjectif de 7 nouveaux hectares dici 2020, fix dans le Plan Biodiversit.</p><p>Les toitures vgtalises peuvent rendre de nombreux services : protection de ltanchit et participation lisolation </p><p>thermique et acoustique des btiments, rtention des eaux pluviales, lutte contre les lots de chaleur, renforcement de la biodiversit en multipliant les milieux </p><p>daccueil, amlioration du cadre de vie des citadins, sur les plans </p><p>esthtique et paysager notamment. </p><p>Pour que les habitants des villes puissent jouir de ces amnits, les toitures vgtalises doivent respecter certaines caractristiques : paisseur de substrat minimale de 10 cm, qualit des substrats, diversification des types de vgtaux, etc. La direction des Espaces verts et de lEnvironnement, qui coordonne et pilote les actions en faveur de la rduction des missions de gaz effet de serre et de prservation et denrichissement de la biodiversit, a donc mis en place au Printemps 2011 un groupe de travail en vue dtablir un guide en matire de ralisation de toitures vgtalises. </p><p>Ce groupe a rassembl des comptences issues des directions des espaces verts et de l'environnement (DEVE), du patrimoine et de larchitecture (DPA), de lurbanisme (DU), de la propret et de leau (DPE) et de lhabitat et du logement (DLH). </p><p>Ce guide sadresse aux maitres douvrages et techniciens de la construction autant quaux paysagistes et jardiniers. Il considre la toiture vgtalise comme un projet global dans lequel les composantes : structure, criture architecturale et paysagre, et vgtaux sont en symbiose. Son intrt rside aussi dans son contenu rsolument pratique et adapt au milieu urbain en Ile-de-France. Cet ouvrage rassemble des informations techniques sur les substrats, les structures, la rglementation et la diversit vgtale qui peuvent tre utilises. Parmi la centaine de plantes propose dans ce guide, la plupart sont indignes de France. On trouve des plantes classiques, comme les sedums ou les illets, mais aussi des plantes moins familires. Certaines ont t testes, dautres sont en cours de ltre, dautres enfin, par leurs caractristiques, sont sans doute adaptes. </p><p>Ce guide est prsent sous forme de fiches qui seront compltes et amendes en fonction des tudes et des rsultats exprimentaux, notamment ceux de la toiture exprimentale du 103 avenue de France. Ce guide est disponible sur paris.fr. </p><p> Intrts dune toiture vgtalisePeu dtudes et dexprimentations scientifiques quantifient les bnfices environnementaux lis linstallation dune toiture vgtalise. Il convient donc de continuer vrifier ces donnes en participant des programmes de recherches et/ou en dveloppant des essais.</p><p>&gt; Intrt en termes de btiProtection de ltanchit</p><p>Le complexe vgtal (substrat et vgtation) constitue une couche de protection du toit (bti et tanchit). En abaissant les carts de temprature sa surface et en le protgeant des rayons ultraviolets, ce complexe permettrait daugmenter la dure de vie de louvrage et des membranes dtanchit.</p><p>Isolation</p><p>Le complexe vgtal permettrait aussi damliorer lisolation thermique et acoustique du btiment, entranant respectivement une baisse de la consommation dnergie et une diminution des nuisances sonores.</p><p>Ces bnfices sont difficilement mesurables car de nombreux paramtres entrent en jeu.</p><p>&gt; Intrt en termes deaux pluvialesRtention des eaux pluviales</p><p>Les toitures vgtalises participent la rgulation des prcipitations en capturant une partie des pluies, en talant dans le temps leur vacuation vers les rseaux deaux pluviales, vitant ainsi leur saturation et en consquence, les dlestages dans le milieu naturel.Labattement des eaux pluviales par les toitures vgtalises a fait lobjet de nombreuses tudes. Il en rsulte que ce dernier varie fortement - 40% 90% - en fonction du complexe vgtal install (composition et paisseur du substrat, palette vgtale).</p><p>&gt; Intrt en termes denvironnement et de biodiversit</p><p>Amlioration de la biodiversit</p><p>La vgtalisation des toitures, en particulier par des strates herbaces ou arbustives, offre diffrentes opportunits aux espces animales et vgtales :</p><p>INTROdUCTION</p><p>La relation troite entre larchitecture, la construction et la vgtalisation dtermine le mode de couverture dun toit vgtal. La mthodologie consiste tablir un projet global dans lequel le vgtal est une composante aussi importante que la structure ou lcriture des faades. Pour obtenir un projet de qualit, il est indispensable de faire appel des professionnels comptents dans le domaine de larchitecture, de la construction, de lhorticulture et du paysage.</p><p>Trs souvent, les toitures vgtalises sont mises en avant pour les avantages environnementaux quelles peuvent prsenter en termes de protection du btiment, de rtention des eaux pluviales, de biodiversit et de lutte contre le changement climatique. Par sa dimension esthtique et paysagre, la prsence de vgtaux sur les toitures constitue aussi une amlioration du cadre urbain et un embellissement du cadre de vie. </p><p>Dans ce contexte, et pour rpondre aux mesures du Plan Biodiversit et du Plan Climat de Paris, la Ville de Paris a rdig ce cahier technique sur les toitures vgtalises. Celui-ci, propre Paris et sa rgion, sadresse toutes personnes intresses - professionnels ou non - par la ralisation de toiture vgtalises dans le cadre de rhabilitation ou cration de btiment. Il donne des prconisations bases sur des retours dexprience et synthtise les rfrences rglementaires en la matire. Il ne se substitue pas aux textes rglementaires ou prescriptions en vigueur.</p><p>Avant dentrer dans les fiches pratiques, les intrts dune toiture vgtalise sont prsents.</p></li><li><p>4 Cahier teChnique : toIturES vgtalISES 2012 5 Cahier teChnique : toIturES vgtalISES 2012</p><p> circuler, communiquer : le dveloppement de toitures vgtalises diffrents tages, la ralisation dun mur vgtalis en continuit avec la toiture, favorisent la circulation de la faune - en particulier des pollinisateurs qui restent prs du sol - et de la flore. </p><p> trouver un habitat : les toitures constituent des milieux de vie part entire pour diverses catgories de plantes (de rocaille, de prairie sche) et danimaux.</p><p> salimenter : les plantes procurent des fruits et graines aux insectes et oiseaux et du nectar aux insectes pollinisateurs.</p><p> se reproduire, notamment si le milieu est de qualit (logis, couvert et tranquillit). </p><p> se reposer du bruit urbain, fuir certains prdateurs, certaines pollutions.</p><p>Lutte contre les lots de chaleur</p><p>Les lots de chaleur correspondent la surchauffe des zones urbaines et pri-urbaines par rapport aux zones environnantes moins denses. Avec les toitures vgtalises, lair ambiant est rafrachi et humidifi grce lvapotranspiration et lvaporation. Le complexe vgtal contribue donc la lutte contre le phnomne dlots de chaleur.</p><p>Amlioration du cadre de vie</p><p>La prsence accrue de vgtaux, les dimensions esthtique et paysagre des toitures vgtalises participent lamlioration du cadre de vie. Les vues, depuis les immeubles voisins sur ces espaces vgtaliss en hauteur, participent une ambiance urbaine plus verte. Leur ouverture au public, lorsque cela est possible, augmente loffre despace vert accessible.</p><p>Mme si lexprimentation scientifique sur le long terme reste une ncessit, ltat actuel des connaissances </p><p>indique une forte variation de ces enjeux selon le type de toiture vgtalise. Les premires observations mettent en vidence un accroissement de ces avantages, notamment pour laspect biodiversit, avec laugmentation de lpaisseur du substrat et la diversit de la palette vgtale.</p><p>Cest pourquoi, dans les fiches qui suivent, il est prconis une paisseur minimale de substrat de 10cm (8cm si la structure du bti ne permet pas davantage) et une gamme vgtale diversifie d'une dizaine d'espces appartenant des genres diffrents. Une toiture vgtalise de 5-6 cm dpaisseur avec une gamme vgtale constitue exclusivement de sedums, est certes peu coteuse en terme dinstallation et dentretien mais demeure peu prenne, peu bnfique lenvironnement et peu attractive.</p><p> Prsentation du contenu du cahier technique</p><p>Le prsent document concerne les toitures ou terrasses vgtalises , avec comme ligne directrice un entretien faible modr, et laisse volontairement de ct les jardins-terrasses , qui supposent un entretien consquent (proche de celui des jardins), et les btiments avec de faibles restrictions de charges.</p><p>Dun point de vue smantique, les notions de toiture-terrasse vgtalise et de jardin-terrasse ou jardin sur toit sont bien distinctes. Ces notions tiennent compte de la pente du toit, de lpaisseur du substrat et du complexe vgtal.</p><p>Toiture-terrasse vgtalise Jardin-terrasse ou jardin sur toit</p><p>Epaisseur de substrat : 10-80 cmRamener 8 cm si la structure du bti ne supporte pas davantage </p><p>Epaisseur de substrat : &gt; 80 cm</p><p>Trois typologies vgtales : strate rase trs basse, strate herbace et strate arbustive</p><p>Une typologie vgtale : jardin sur dalle avec lentretien correspondant</p><p>Pente : 0-5% pour les terrasses 5-58% (30) pour les toitures inclines</p><p>Pente : 0-5%</p><p>Le choix, la diversit de la palette vgtale ainsi que la structure du btiment sont directement lis ces critres. Laccessibilit au public, qui dpend quant elle des surcharges admissibles, de laccs et des conditions de scurit, nest donc pas lie lune au lautre de ces notions. </p><p>Dans le prsent document, le terme toiture-terrasse vgtalise dsigne une toiture-terrasse compose dun pare-vapeur, dun isolant, de la couche dtanchit, des couches drainantes et filtrantes et du complexe vgtal (substrat et vgtaux). </p><p>Coupe de principe dune toiture vgtalise</p><p>La couche drainante a pour fonction dvacuer les excs deau - dfavorables au dveloppement du systme racinaire vers les dispositifs dvacuation des eaux de pluie. La couche filtrante vite le transfert de particules et donc le colmatage - entre le substrat et la couche drainante. Au niveau de ces couches, des bacs de rtention deau peuvent tre installs. La prennit dune toiture vgtalise et le choix de la gamme vgtale sont essentiellement lis au sol. Lpaisseur, la teneur en matire organique et la rserve hydrique du substrat sont les principaux facteurs limitants. Pour rpondre aux besoins des vgtaux et aux contraintes de charges, le substrat doit la fois offrir un volume lev de colonisation des racines et de rtention en eau et tre lger.</p><p>STRUCTURE dU CAHIER TECHNIQUEIl se dcompose en quatre parties :1. Complexe vgtal : ce terme fait rfrence aux </p><p>substrats, aux vgtaux, leur installation et leur entretien.</p><p>2. Bti et structure : les fiches regroupent les informa-tions lies la construction et sont accompagnes de coupes types </p><p>3. Rglementations et recommandations : les fiches synthtisent le cadre rglementaire, les recomman-dations en matire de construction, durbanisme, de scurit et les prescriptions de la Ville de Paris</p><p>4. Aide la dcision : cette fiche compile des informa-tions sur le vgtal, la structure du bti, les cots et limpact environnemental.</p><p>De plus, les toitures-terrasses vgtalises sont rparties en trois typologies vgtales et trois types de structures: Vgtation rase trs basse, toiture dite de type </p><p>extensif Vgtation herbace, toiture dite de type semi-in-</p><p>tensif Vgtation arbustive, toiture dite de type intensif</p><p>A savoir : la strate suprieure peut contenir les vg-taux de la strate infrieure. Ainsi la vgtation herba-ce fait galement rfrence aux vgtaux de la vg-tation rase trs basse, et la vgtation arbustive peut contenir les vgtaux des deux autres strates.</p><p>Le cadre rglementaire du btiment prsente actuel-lement trois familles de matriau avec, pour chacune dentre elles, des rgles techniques qui fixent les dis-positions adopter. Le prsent document ne se subs-titue pas ces rgles, leur consultation demeure donc imprative avant toute ralisation. Structure bton Structure mtal Structure bois</p><p>La fiche de synthse intitule aide la dcision sera amende en fonction des tudes et rsultats exprimentaux en cours et venir.</p><p>Vgtation </p><p>Substrat </p><p>Couche filtrante </p><p>Couche drainante </p><p>Membrane dtanchit + protection </p><p>Isolant thermique </p><p>Pare-vapeur </p><p>lmnt porteur </p></li><li><p>6 Cahier teChnique : toIturES vgtalISES 2012 7toIturES vgtalISES 2012 - lE ComplExE vgtal</p><p>LE COMPLEXE VGTAL 7</p><p>Fiche 1 : vgtation rase trs basse, type extensif 7</p><p>Fiche 2 : vgtation herbace, type semi-intensif 8</p><p>Fiche 3 : vgtation arbustive, type intensif 9</p><p>Fiche 4 : vgtaux tests et adapts sur toitures 10</p><p>Fiche 5 : vgtaux exprimenter sur toitures 15</p><p>Fiche 6 : techniques dinstallation 17</p><p>Fiche 7 : entretien 18</p><p>LE BATI ET LA STRUCTURE 19</p><p>Fiche 8 : caractristiques techniques 19</p><p>Fiche 9 : catgories des pentes 21</p><p>Fiche 10 : structure bton 22</p><p>Fiche 11 : structure mtallique 23</p><p>Fiche 12 : structure bois 24</p><p>LES RGLEMENTATIONS ET LES RECOMMANdATIONS 25</p><p>Fiche 13 : rglementation nationale 25</p><p>Fiche 14 : politique parisienne 27</p><p>AIdE LA dCISION 29</p><p>Fiche 15 : cots et contributions environnementales 29</p><p>Fiche 1 : vgtation rase trs bassetoiture dite de type extensif </p><p> Aspect paysager Aspect tapissant Aspect esthtique hivernal limit Hauteur feuillage : 3-5 cm Hauteur fl oraison : 5-20 cm</p><p> Caractristiques Terrasse plate faible pente (0-5%) Toiture en pente (jusqu 58% ou 30) Rnovation (aprs tude technique) ou cration Charge induite : 100-150 kg/m2</p><p> Gnralement non accessible au public</p><p> Substrat Epaisseur 10 cm, minimum 8 cm si la structure du bti ne peut supporter davantage</p><p> Composition : mlange de matire organique (20-30%) et de granulats calibrs (70-80%)</p><p> Des substituts la tourbe et la pouzzolane (ressources naturelles non renouvelables) sont privilgier ; par exemple : compost, terreau de feuilles, billes dargile, concassage de brique, etc.</p><p> Rtention en eau Faible rtention en eau Desschement rapide </p><p> Plantation lautomne de prfrence, ou au printemps Semis Micro motte et/ou godet Tapis vgtalis Arrosage jusqu la reprise</p><p> Entretien Pas darrosage sauf tat critique de la vgtation (conditions climatiques, etc.)</p><p> 2 interventions/an : Nettoyage (papiers, dtritus, etc.) Dsherbage (manuel, pas dherbicides chimiques) Suppression des ligneux</p><p> Biodiversit Nutrition dinsectes : pollinisateurs Lieu de vie (passage, repos, habitats) : insectes</p><p>LISTE dES FICHES</p><p>Arrosage et frquence dintervention adapter en fonction de la gamme vgtale et du site</p><p>de la toiture</p><p>paisseurde substrat</p><p>10 cmmini. : 8 cm</p><p>Chargeinduite</p><p>100-150 kg/m2</p><p>Aspect paysager</p><p>tapissant</p><p>Frquenced'entretien</p><p>Faible</p><p>Tapis de sedums</p></li><li><p>8 toIturES vgtalISES 2012 - lE ComplExE vgtal 9toIturES vgtalISES 2012 - lE ComplExE vgtal</p><p>Fiche 2 : vgtation herbace toiture dite de type semi-intensif </p><p>Fiche 3 : vgtation arbustive toiture di...</p></li></ul>

Recommended

View more >