traumatisme cranio-cérébral Psy Revue Québec

  • Published on
    09-Aug-2015

  • View
    95

  • Download
    4

Embed Size (px)

Transcript

<p>Le magazine de lOrdre des psychologues du Qubec QUBECvolume 29numro 02mars12www.ordrepsy.qc.ca : : Ordre des psychologues du Qubec&gt;Le traumatismecraniocrbral valuations etinterventionsneuropsychologiquesvers un rtablissementoptimalAvis dlectionbulletins de mise en candidature lintrieurchronique juridiquece qui nest pas de la psychothrapieentrevuecarl lacharitla place des pres et les familles en difficultIL EST MAINTENANT POSSIBLE DE BNFICIER DE FORMATIONS EN LIGNE AVEC DES FORMATEURS CHEVRONNS DANS LE DOMAINE DE LA PSYCHOTHRAPIEContact: Suzanne Dorais / 819 776-8011 / Suzanne_Dorais@ssss.gouv.qc.capub.indd 1 12-01-12 3:03 PMCe magazine est imprim sur un papier certif co-Logo, blanchisans chlore, contenant 100 % de fbres recycles post-consommation,sans acide et fabriqu partir de biogaz rcuprs.Psychologie Qubec / Sommairevolume 29 / numro 02 / mars 201204100 % PC100 % pcXXX-XXX-000 XXX-XXX-000dpt lgal Bibliothque nationale du Qubec Bibliothque nationale du Canada ISSN 0824-1724Envoi en poste publication,numro de convention 40065731Un logo anniversaire pour souligner les 50 ans de lOrdrecest le 21 mars 1962 qua t fonde la corporation professionnelle despsychologues de la province de qubec, soit le jeune anctre de lordredes psychologues du qubec. pour souligner les 50 ans de lordre, un logocommmoratif a t cr. le nouveau visuel met en vedette les 50 ans ,qui sortent littralement du cadre habituel! la couleur vive rappelle lecaractre festif de ces 50 ans dhistoire. le logo anniversaire sera appossur toutes les publications produites par lordre dans la prochaine anne.&gt; dossier p. 34Le traumatisme craniocrbralvaluations et interventions neuropsychologiquesvers un rtablissement optimal35_ Les effets cumulatifs des commotions crbrales dans le sportDr Louis De Beaumont, neuropsychologue39_ Le traumatisme craniocrbral lger chez ladulte : pronostic et intervention Dre Michelle McKerral, neuropsychologue44_ Le traumatisme craniocrbral en ge avanc :particularits cliniques, radaptation et accessibilit aux services Eduardo Cisneros, neuropsychologue50_ Les lsions crbrales prcoces : plasticit ou vulnrabilit?Dre Miriam H. Beauchamp, neuropsychologuePsychologie Qubec est publi six fois par anne lintentiondes membres de lOrdre des psychologues du Qubec. La repro-duction des textes est autorise avec mention de la source. Les textes publis dans cette revue sont sous la seule responsabilitde leurs auteurs et nengagent en rien lOrdre des psychologuesdu Qubec. Lacceptation et la publication dannonces publicitaires nimpliquent pas lapprobation des services annoncs. Pour faciliter la lecture, les textes sont rdigs au masculin et incluent le fminin.ordre des psychologues du qubec 1100, avenue Beaumont, bureau 510 Mont-Royal Qc H3P 3H5 www.ordrepsy.qc.cardactrice en chef : : Diane Ctcomit de rdaction : :Rose-Marie Charest, Nicolas Chevrier, Alessandra Schiavettordaction : : Krystelle Larouchepublicit : : David St-CyrTl. : : 514 738-1881 ou 1 800 363-2644 Tlcopie : : 514 738-8838 Courriel : : psyquebec@ordrepsy.qc.caconception graphique et production : :MichauDesignabonnements : : Membres OPQ : : gratuit Non-membres : : 41,97 $ / 6 numros (taxes incluses) tudiants : : 26,44 $ / 6 numros (taxes incluses)dates de tombe des annonces publicitaires : Mai 2012 : 23 mars 2012 Juillet 2012 : 25 mai 2012 _sommaire07_ ditorial 50 ans changer le monde09_ Secrtariat gnral La formation initiale des psychologues dhier aujourdhui11_ Pratique professionnelleLignes directrices sur lvaluation des troubles du spectre de lautisme15_ Affaires juridiquesCe qui est ou ce qui nest pas de la psychothrapie : les enjeux 21_ Octobre 2012 : un grand moment de la psychologie au Qubec22_ Saviez-vous que?25_ Le Cahier recherche et pratique revient en force26_ Avis dlection 201229_ Opinions54_ Activits rgionales et des regroupements55_ Tableau des membres 56_ Petites annonces 58_ La recherche le dit_entrevue p. 30La place des pres, la parentalit etlintervention auprs de familles en diffcultDr Carl Lacharit, psychologueQUBEC_ditorial50 ans changer le mondeCest le 21 mars de cette anne que lOrdredes psychologues aura 50 ans. 50 ans changerle monde est le thme du congrs 2102 qui setiendra du 25 au 27 octobre Montral et o nous soulignerons de faon particulire ce cinquantimeanniversaire. Est-ce audacieux de croire que nous avons, comme profession, contribu changer le monde?Je ne le crois pas.Les connaissances en psychologie ont volu de faon expo nentielle et les pratiques ont t dveloppes dansle respect des principes scientifques et professionnels. Cest ainsi quont t dploys des services de mieuxen mieux adapts aux besoins de la population, et ce,dans tous les secteurs dactivit. Les psychologues sesont graduellement diffrencis de ceux qui, premire vue, semblaient partager leur champ de pratique maisqui ne possdaient ni leur formation scientifque et lesprit critique qui en dcoule, ni leur engagement dans une pratique qui bnfcie du soutien et de lencadrement dun ordre professionnel. Nous avons su, au fl des ans, faire reconnatre notre professionnalisme, la pertinence et leffcacit de nos interventions. La population a bien compris et elle revendique dsormais les servicesdes psychologues. On peut dire sans trop risquer de se tromper queles deux valeurs fondamentales qui balisent notreprofession sont lhumanisme et la rigueur scientifque. Cest en intgrant de manire harmonieuse etcrative ces deux valeurs que nous avons traversles diffrentes tapes qui nous ont men l onous sommes. Nous y avons gagn en maturitet en crdibilit. Lexprience des 50 dernires annes nous a transforms comme psychologues et comme profession. Mais il y a plus. Notre prsence dans diffrents milieux a permis de diffuser la psychologie, non seulement comme rponse des questions, mais comme grille danalyse pour des phnomnes humains et sociaux. Nous avons ainsi apport notre contribution au mieux-tre de nos concitoyens, soit lducation et au dveloppement des enfants, aux bonnes relations familiales, au traitement et la prvention des troubles psychologiques et mme des maladies physiques, la qualit de vie au travail, la productivit et lconomie. Il y a de quoi tre fer. Et il y a lieu de poursuivre.Quel sera le principal df de notre profession au cours des prochaines annes? Selon moi, il consistera faire voluer notre discipline en mettant la technologie et les avances scientifques au service de la profession. Nous aurons de plus en plus le moyen dtudier la personne en pice dtache.Il nous faudra continuer de la respecter dans son intgralit. Jaime cette profession et je trouve quelle vieillit bien.Je souhaite continuer my impliquer comme prsidente afn de raliser concrtement limplantation du projet deloi 21 et de contribuer la solidifcation des nouvelles assisses professionnelles de la psychologie qubcoise. Cest pourquoi jai dcid de solliciter un autre mandat la prsidence de lOrdre. 50 ans changer le monde, a se fte! Esprons que vous serez nombreux participer au congrs 2012 pour souligner ce moment historique.vos commentaires sur cet ditorial sont les bienvenus : presidence@ordrepsy.qc.ca07Psychologie Qubec / ditorialvolume 29 / numro 02 / mars 2012Rose-Marie Charest / Psychologue Prsidente de lOrdre des psychologues du QubecPsychologie Qubec / Secrtariat gnralvolume 29 / numro 02 / mars 2012_Secrtariat gnralLa formation initiale des psychologues dhier aujourdhuiStphane Beaulieu / PsychologueSecrtaire gnralstephanebeaulieu@ordrepsy.qc.cala formation initiale des psychologues na pas cess dvoluer au fl des ans. laube de nos 50 ans en tant que profession rglemente, o en est rendue la formation initiale des psycho-logues? il fut un temps o lon exigeait une licence pour obte-nir laccs au titre. ensuite, cest la matrise qui a t la norme daccs pendant quelques dcennies. depuis juillet 2006, le doctorat est la condition daccession au titre de psychologue. En 50 ans, les secteurs de pratique se sont diversifs et complexifs. Les problmatiques et les champs dintervention des psychologues se sont multiplis. Le corpus de connaissances requis pour la prparation des futurs psychologues sestconsidrablement largi.La formation des nouveaux psychologues est fonde sur un modle articul autour de sept comptences que ltudiant doit matriser au terme de son parcours doctoral. Il sagit des comptences suivantes : relations interpersonnelles, valuation, intervention, recherche, thique et dontologie, consultation et supervision. En plus dune formation thorique extensive, tous les doctorats incluent aujourdhui un internat dun an temps complet, prcd dun stage. Linternat constitue un des principaux lments qui ont t ajouts la nouvelle formation des psycho-logues. Une solide formation pratique supervise est essentielle et reprsente une des pierres angulaires de la prparation de nos futurs professionnels. La recherche fait partie intgrante de la formation du futur psy chologue. La dimension scientifque caractrise notre profes-sion. Sans que lobjectif premier soit de former des spcialistesen recherche fondamentale, la dimension recherche vise outiller le futur psychologue pour quil devienne un utilisateur clairde la littrature scientifque. La formation en recherche formeune pense critique essentielle lexercice du jugement clinique et professionnel.LOrdre joue un rle actif dans la formation des futurs psycho-logues. Une relation troite de collaboration est en place entre lOrdre et les universits afn de sassurer de ladquation de la formation initiale au besoin contemporain de la pratique. Dans le respect des champs de comptence, lOrdre et les universitscollaborent au maintien et lamlioration de la qualit de la formation initiale. Par lentremise de son comit de la formation, lOrdre fxe des normes et des critres (prsents dans le Manuel dagrment1). Les universits ont quant elles le savoir-faire et lexpertise pour former dexcellents professionnels. Aujourdhui au Qubec, il y a 19 programmes de doctorat en psychologie dans 9 universits. LOrdre procde lagrmentde ces programmes. Il sagit dun processus en continu qui combine une procdure dvaluation exhaustive de chaque programme tous les cinq ans ainsi quun mcanisme de suivi annuel. Le conseil dadministration de lOrdre, sur recommanda-tion du comit de la formation, formule des recommandationsaux universits en vue de lamlioration des programmes.Le suivi de ces recommandations est assur annuellementpar le comit excutif. La formation initiale des psychologues qubcois en est une de haut niveau. Elle rivalise avec les programmes de partout dans le monde. Elle prpare trs bien les futurs psychologues exercer de faon autonome dans plusieurs contextes diffrents afn de rpondre adquatement au besoin de la population. Nous avons toutes les raisons dtre fers de notre profession et de lvolution de sa formation initiale. _MESURE DAttRACtION Et DE RtENtIONDANS LE RSEAU PUBLICEn suivi de la chronique du secrtaire gnral dans le numro de novembre 2011 de Psychologie Qubec, le MSSS annonait en janvier dernier une prime salariale visant favoriser lattraction et la rtention des psychologues dans le rseau de la sant et des services sociaux. Cette mesure temporaire prvoit des hausses salariales de 12 % et 15 %, selon que le psychologue travaille 26 ou 35 heures/semaine. Le MSSS valuera limpact de cette mesure dici au 30 mars 2015 et statuera sur la pertinence de la reconduire, notamment si on observe un effet positif sur la pnurie anticipe de psychologues dans le rseau. Prcisons que la prime en question sajoute au 5 % (approx.) daugmentation obtenu lan dernier en lien avec le dossier de lquit salariale. Advenant le cas o ce 5 % devait tre ajust la hausse la suite du rglement de la plainte actuellement dpose devant la Commission de lquit salariale, les primes de 12 et 15 % seraient diminues proportionnellement cet ajustement. _Note1Le Manuel dagrment est disponible sur le site Web de lOrdre.www.ordrepsy.qc.ca/manuelagrement09Programmation Hiver | Printemps 2012 . ..' Printemps 2012Les troubles de lattachement chez les enfants de 4 12 ans :initiation lintervention base sur les thories de lattachementMtl : 6-7 mars 2012 Qc : 29-30 mars 2012Initiation l'intervention auprs des personnes prsentant un trouble de la personnalitQc : 22-23 mars 2012Hiver 2012Par Marc Corbire, Ph. D. en psychologiePar DreGenevive Tardif,psychologuePar DrSbastien Bouchard,psychologuetre superviseur clinique auprs de psychothrapeutes :cadre de travail et gestion des enjeux relationnelsMtl : 15 juin 2012 Qc : 27 avril 2012Thrapie cognitivo-comportementale de la dpression :mise jour des connaissances et prsentation des techniquesdinterventions efficacesMtl : 10-11 mai 2012 Qc : 7-8 juin 2012Traitement cognitivo-comportemental des troubles anxieuxchez les enfants et les adolescents : sminaire cliniqueMtl : 31-1erjuin 2012 Qc : 3-4 mai 2012Par Andr Renaud, psychologue et psychanalystePar DrMartin D. Provencher,psychologuePar DreLyse Turgeon, psychologueRinsertion socioprofessionnelle et retour au travail depersonnes prsentant un trouble mental : mieux valuer etsoutenir leur cheminement personnelQc : 9 mars 2012La ngligence transgnrationnelle : valuation et intervention auprs des familles multiassistesMtl : 1erjuin 2012 Qc : 18 mai 2012Par Benot Clotteau, M. Sc., psychoducateur Informations et inscriptionswww.porte-voix.qc.caTl. : 418 658-5396 | Tlc. : 418 658-5982 | Courriel : porte-voix@videotron.ca11Psychologie Qubec / Pratique professionnellevolume 29 / numro 02 / mars 2012_LENgAgEMENt DU COLLgE DES MDECINSEt DE LORDRE DES PSyCHOLOgUESau moment dcrire ce texte, le collge des mdecinsdu qubec (cmq) et lordre des psychologues duqubec (opq) prvoient faire le lancement des lignesdirectrices sur lvaluation des troubles du spectre de lautisme (tsa) le 23 fvrier. ce document est issu de travaux dans lesquels se sont engags les deux ordresprofessionnels dans le but de clarifer et de prciser le rleque peuvent jouer les mdecins et les psychologues dansla dmarche dvaluation des enfants et des adolescentsqui prsentent des diffcults pouvant relever des tsa.les deux ordres constatent en effet que leurs membressont frquemment mobiliss dans cet exercice complexeet haut risque de prjudice, ce qui justife llaboration dun document encadrant leur pratique particulire._CE QUE SONt LES LIgNES DIRECtRICESIl est important de situer les lignes directrices dans le contexte du PL 21 et de la rserve conscutive de lactivit dvaluation des troubles mentaux. Le mdecin et le psychologue sont habilits conclure la prsence de tels troubles1. Les lignes directrices font tat des meilleures pratiques en vue doutiller nommment les mdecins et les psychologues, tout en considrant que leur degr dexpertise et dexprience en matire de tSA peut varier par ailleurs. Ce nest pas un guide des meilleures pratiques. De tels guides existent dj et servent toujours de rfrence2. Ces guides des meilleures pratiques couvrent de plus la pratique de tous les professionnels ou intervenants po...</p>