USINAGE RATIONNEL DE PICES HORLOGRES de tonnerre dans l’industrie horlogre La situation conomique actuelle n’est pas la seule source de soucis que rencontrent les fabricants de montres

  • Published on
    14-May-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>14 decomagazine 02 / 09</p><p>Dossier</p><p>Tornos quipe lindustrie horlogre depuis 1880. Il nest ds lors pas tonnant que cette entreprise bn-ficie dun large savoir-faire dans ce domaine. Lors du </p><p>de solutions spcialement adaptes aux besoins de lindustrie horlogre.</p><p>Lors du salon de lhorlogerie, de la joaillerie et de la bijouterie EPHJ-EPMT qui sest tenu Lausanne (Suisse), Tornos a dmontr la faisabilit de pices traditionnelles de montres sur des outils de production performants et ceci de faon conomique. Ainsi, pour la premire fois, des pignons coulants ont t usins en un seul ser-rage sur un tour automatique, ce qui reprsente une vritable prouesse.</p><p>Coup de tonnerre dans lindustrie horlogre</p><p>La situation conomique actuelle nest pas la seule source de soucis que rencontrent les fabricants de montres. Kurt Schnider, directeur de vente chez Tornos pour la Suisse, voque encore dautres rai-sons : durant de nombreuses annes, bien des </p><p>USINAGE RATIONNEL DE PICES HORLOGRES TRADITIONNELLES TRS COMPLEXES</p></li><li><p>02 / 09 decomagazine 15 </p><p>manufactures de montres se sont approvisionnes pour les pices spcifiques auprs de fabricants sp-cialiss. Ceux-ci ont dcid, il y a peu de temps, de ne plus livrer de telles pices des fabricants tiers et se sont retirs de ce segment de march. Ds lors, il ny a pas que les pices qui font dfaut dans les manu-factures horlogres, mais galement les comptences et les quipements pour leur production. </p><p>A cela sajoute une nouvelle rglementation qui veut que les montres suisses soient vraiment fabriques avec des pices produites en Suisse. Kurt Schnider explique : les montres portant le label Made in Switzerland devront contenir au moins 60 80 % de pices produites dans des ateliers du pays. </p><p>La beaut de la technique</p><p>Un type de montres qui jouit dun succs grandissant auprs dune clientle exigeante est la montre dite squelette . Ses propritaires peuvent non seule-ment lire lheure et dautres informations, mais ils ont galement le loisir de jeter un regard indiscret sur le mouvement magique de la montre. Ce qui fascine les admirateurs de la technique pose de nouvelles exigences aux fabricants, linstar des fournisseurs de pices, les dcolleteurs notamment. Le regard libre sur le mouvement se place avant la fonctionnalit : les surfaces des pices visibles, visserie y compris, doivent tre parfaites. La prcision et la finition absolue des pices ne suffisent plus, leur lgance entre gale-ment en ligne de compte.</p><p>Tornos prend tous ces aspects en considration, cest pourquoi Kurt Schnider porte un regard satisfait sur lanne horlogre 2008.</p><p>Pas seulement des machines</p><p>Tornos ne se voit par ailleurs pas seulement comme un fabricant de machines, mais bien plus comme un fournisseur de solutions dusinage, comme le dit Kurt Schnider : nous proposons nos clients non seu-lement des machines pour lusinage traditionnel de pices horlogres, mais sur demande, nous formons galement leur personnel sur nos machines et nous les soutenons en permanence dans la recherche de solutions dusinage pour des pices complexes ou de formes particulires. A cet effet, lentreprise a dve-lopp pour la branche horlogre des mthodes dusi-nage quelle a, entre autre, prsent lors du salon de Lausanne. Toutes les machines exposes produisaient des pices pour cette branche, dmontrant ainsi ce qui est vraiment ralisable en pratique.</p></li><li><p>16 decomagazine 02 / 09</p><p>Dossier</p><p>Micro un nom qui dit (presque) tout</p><p>De sa large palette de tours automatiques, Tornos a prsent les deux modles Micro 7 et Micro 8. Ces deux tours automatiques monobroches excellent par leur capacit dusiner en sries de petites pices avec une prcision de lordre du micron. Ce qui frappe avec ces deux machines, cest leur volume trs com-pact, un plus pour les ateliers souffrant dun manque chronique de place.</p><p>Les deux machines se diffrencient par le diamtre maximal de passage des barres qui est de 7 mm pour une longueur maximale de 60 mm pour la Micro 7 et de 8 respectivement 10 mm pour une longueur maximale de pice de 17,5 mm pour la Micro 8. Cette dernire est conue avant tout pour des pices cour-tes. De plus, la Micro 8 se distingue par labsence de canon de guidage, permettant lusinage de petites pices avec une tolrance de +/- 0,001 mm tout en utilisant la barre au maximum.</p><p>En un seul et unique passage</p><p>Un autre modle prsent est le Deco 10a. Ce tour automatique monobroche est prvu pour un diam-tre de barre allant jusqu 10 mm. La pice produite sur ce tour ne laissa certainement aucun fabricant de pices dhorlogerie de marbre : Tornos dmontra sur ce tour la possibilit dusiner en un seul passage un pignon coulant et un pignon remontoir. Pour la pre-mire fois, un fabricant de tours automatiques a russi dvelopper un procd dusinage grce auquel ces pices sont usines en un seul passage et de manire termine. A cet effet, le Deco 10a est muni en usine de deux fraises motorises qui sont parfaitement syn-chronises avec la broche principale.</p><p>Le pignon coulant, une pice particulirement com-plexe pour la mise jour de lheure et de la date des montres mcaniques, dispose des deux cts de tailla-ges frontaux diffrents. Afin de pouvoir produire une telle pice, lusinage se faisait jusqu prsent en plu-sieurs tapes et ncessitait un quipement particulier, entranant par la mme occasion un cot de fabrica-tion plus lev et une perte de prcision. Les fraises motorises usinent un des taillages encore durant le premier serrage, avant que la pice ne soit saisie par la contre-broche, dcoupe de la barre et ame-ne aux fraises pour lusinage du deuxime taillage. Ce procd dusinage assure non seulement une </p><p>coaxialit parfaite des taillages, mais encore la qua-lit dusinage augmente par le procd de taillage choisi et surtout ce que le client attend actuellement des machines-outils, la pice sort de la machine de manire termine.</p><p>Cette solution particulirement attrayante est possi-ble grce un simple quipement supplmentaire mont en usine sur une machine standard, laquelle sert galement la production dune large palette dautres pices.</p><p>Le gain en temps machine est une fois de plus dmon-tr par cet exemple grce des possibilits dusinage avec une technologie confirme.</p></li><li><p>02 / 09 decomagazine 17 </p><p>Avec Almac, un partenaire complet pour lhor-logerie</p><p>Malgr la force innovatrice des spcialistes Tornos, toutes les pices dune montre ne peuvent tre pro-duites sur des tours automatiques. Les pices par-ticulirement difficiles dune montre sont la platine et le pont, lesquelles sont actuellement encore pro-duites sur des centres dusinage par des procds complexes. La maison Almac SA sise La Chaux-de-Fonds compte parmi les constructeurs de telles machines hautement spcialises. Almac fait partie depuis 2008 du groupe Tornos. Par son intgration, le groupe Tornos se positionne comme fournisseur complet de machines-outils pour la fabrication de pices de montres.</p><p>Production de platines un travail complexe</p><p>Almac SA a prsent son centre dusinage CU 1007. Ce centre, une volution du modle CU 1005, a t spcialement conu pour la production de platines et de ponts de montres en partant de rondelles ou de plaquettes. Sur cette machine, seul un ct des pices est usin la fois. Lors dune seconde tape, Almac lana un centre jumel comportant deux machines et une station intermdiaire, permettant </p><p>dusiner les deux faces des platines ou des ponts sans aucune manipulation. Grce cette solution, Almac progresse vers une solution entirement automatise dans la production de ces pices complexes.</p><p>Une large exprience la clef</p><p>Les tours automatiques et solutions de Tornos ne sont pas seulement utiliss dans lindustrie horlogre, mais dans toutes les branches industrielles, ds lors quil sagisse de produire des pices tournes de gom-trie simple extrmement complexe. Dans ce cadre, le savoir-faire acquis dans un domaine tel lindus-trie horlogre avec ses applications microtechniques sert galement dans dautres branches industrielles comme par exemple les techniques mdicales, lin-dustrie automobile ou encore la connectique. Cette comptence est mise disposition de tout utilisateur dun tour automatique de Tornos, ceci indpendam-ment de la branche.</p><p>RM</p><p>GR 600 TWIN</p><p>DECO 13e</p><p>DECO 10a</p><p>Micro 7</p><p>Micro 8 GR 600 TWIN</p><p>GR 600 TWIN</p><p>DECO 10a</p><p>Micro 7</p><p>Micro 8</p><p>CU 3005</p></li></ul>