Vu Bien Vu mag n°10

  • Published on
    28-Mar-2016

  • View
    231

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine du bien-etre & de l'co attitude

Transcript

  • pres

    se g

    ratu

    ite

    Le magazine du bien-tre & de l'co attitudeVU BIEN VU

    juin, juillet, aot 2011 / n10

    L'EAU, UN BIEN COMMUN

    co quartierRue Paul-Camelle, Bordeaux

    co tourisme la dcouverte des Landes

    co mobilitLe car pattes

    www.deyrollepourlavenir.com

  • R.C.

    S. NI

    ORT B

    542 0

    73 58

    0

    MAAF votre service : pour connatre lagence la proche de chez vous, connectez-vous sur www.maaf.fr ou tlphonez au 0 969 328 328 (appel non surtax - cot selon oprateur)

    Un petit ppin, un gros accident cela narrive pas quaux autres !

    Grce au contrat prvoyance Tranquillit Famille, votre famille et vous-mme serez labri du besoin en cas daccident de la vie courante.

    MAAF vous aide protger

    ceux que vous aimez

  • Presque partout prsent dans la nature, leau est pourtant un liquide incolore, inodore et transparent. Elle peut tre sournoise, violente, instable et pourtant elle est reconnue comme vitale, purificatrice, rgnratrice. Elment de la richesse de notre rgion, leau ne se contente pas dabreuver, elle est un besoin vital pour les tres vivants au mme titre que l'air et la lumire. Ici en Aquitaine, cette eau est pompe en partie dans la nappe phratique ocne, rserve d'eau de pluie ge de plus de 100 000 ans. Les autres nappes deau sont alimentes par les pluies tombes sur le Massif Central et dans le bassin aquitain, il y a 20 000 ans. Cest pourquoi nous ne devons pas la gaspiller mais mieux la partager et mieux la protger.

    Dynam'eauAssociation humanitaire bordelaise qui uvre pour un accs leau potable et lassainissement pour les populations en difficult

    www.dynameau.org - contact@dynameau.org

    dit(H2O)

    dit(H2O)

    SommaireL'Eau, un bien commun p 4 L'eau en Aquitaine p 5 L'empreinte H2O mesure p 8 20 000 ans au robinet p 9 Pourquoi l'eau de la Garonne est-elle marron ? Bien tre p 12 La peur du regard de l'autre p 14 L't, la chaleur et le chien p 16 Agenda Viv'Expo Bien Etre

    Environnement p 18 Les Hmrocalles p 20 L'air aquitain sous surveillance p 22 Agenda Viv'Expo Eco-Habitatco-attitude p 24 Le Car pattes p 26 et 27 La premire Eco-Rue de Bordeauxco-Tourisme p 28 Les Landes de Gascogne vlo p 30 Mimizan

    R.C.

    S. NI

    ORT B

    542 0

    73 58

    0

    MAAF votre service : pour connatre lagence la proche de chez vous, connectez-vous sur www.maaf.fr ou tlphonez au 0 969 328 328 (appel non surtax - cot selon oprateur)

    Un petit ppin, un gros accident cela narrive pas quaux autres !

    Grce au contrat prvoyance Tranquillit Famille, votre famille et vous-mme serez labri du besoin en cas daccident de la vie courante.

    MAAF vous aide protger

    ceux que vous aimez

  • e p 4

    LEau En aquitainE : usagEs Et quaLitLAquitaine est une des rgions franaises les plus riches en eau, ressource indispensable la vie humaine, animale et vgtale. Cependant, loin des usages domestiques, leau constitue galement pour lhomme une ressource essentielle au dveloppement des activits conomiques (agriculture, industrie, transports, pche, loisirs).On considre quen moyenne un tre humain va consommer jusqu 150 litres deau par jour. En Aquitaine, environ 110 m3 deau par jour est ncessaire chacun dentre nous, essentiellement pour lhygine corporelle, les sanitaires, lentretien de lhabitat et diverses tches mnagres. Il faut rajouter cela les consommations deau des collectivits dont les coles, les hpitaux, les bureaux, les fontaines dans les villes, etc.Cependant, lagriculture est la principale source de consommation deau en Aquitaine, essentiellement des fins dirrigation (pour la culture du mais), suivie de prs par les activits dlevage. Lindustrie consomme gale-ment de leau, soit pour la fabrication proprement dite, mais galement pour le lavage et lvacuation des dchets, pour le refroidissement des installations, etc.On notera aussi les utilisations de leau pour la production dnergie (barrages, les centrales hydrolectriques, etc.) et celles lies aux transports (maritime, fluvial, marchand ou de plaisance). Enfin, en Aquitaine, comme sur lensemble du territoire franais, leau est aussi fortement implique dans les activits de pche et de loisirs. Mais, sur lensem-ble des activits lies leau, celles relatives la sant avec le thermalisme et la thalassothrapie sont parmi les plus apprcies des franais.Pour nos usages domestiques, leau est pompe dans des nappes souterraines. Elle est ensuite traite pour la rendre potable. Cette eau contient des oligolments, des sels minraux (dont du calcium, du magnsium et du sodium), et des chlorures. Sa composition dpend de sa course travers les sols et les roches. Par exemple, Bordeaux, l'eau provient des nappes alimentes par les pluies tom-bant sur le Massif Central. Elle est ainsi d'excellente qualit l'tat naturel, mais relativement calcaire.

    Bordeaux Norme de potabilit europenne CEE (1975)

    Duret 17 34F

    Calcium 60 94 mg/l 100 mg/l (Ca)

    Potassium 1,9 6,9 mg/l 12 mg/l

    Sodium 16 69 mg/l 150 mg/l (Na)

    Magnsium Non Communiqu 50 mg/l (Mg)

    Fluor 0,5 1,3 mg/l 1 1,5 mg/l (F)

    Bicarbonates Non Communiqu Non communiqu

    Nitrates 2,5 16 mg/l 50 mg/l (NO3)

    Sulfates Non Communiqu 250 mg/l (SO4)

    Chlorures Non Communiqu 200 mg/l (Cl)

    Provenance 100 % eau souterraine

    Tableau de comparaison de leau Bordeaux (Agence de lEau) et normes de potabilit (F = degr de duret franais).

    Brengre CLAVE-PAPIONAssociation Terre et Ocean - Mdiation scientifique

    05 56 49 34 77 - contact@ocean.asso.frwww.ocean.asso.fr

    L'Eau, Un Bien CommunL'Eau, un Bien Commun

  • e p 5

    Savez-vous que la fabrication de votre T-shirt en coton aura ncessit lutilisation de 1200 litres deau mais aussi leutrophisation des milieux aquatiques en envoyant lquivalent de 1 g de Phosphore dans leau de mer et 8 g dAzote dans leau douce et aura contribu la pollution en envoyant lquivalent de 13 g de produits toxiques dans leau de mer et 19 g dans leau douce. Ces impacts sont induits par lutilisation dengrais et de pesticides pour la culture du coton mais aussi par les process de transformation et les transports pour arriver au produit fini T-shirt.Comme une Empreinte Ecologique et dans l'esprit du Bilan Carbone, il existe aujourdhui un outil ludique pour mesurer l'EMPREINTE H2O : www.empreinteh2o.com

    Un outil ludique pour apprendre prserver l'eau en diminuant la pollution et la consommation. Chacun de nos gestes a un impact direct sur l'eau et ce l'chelle mondiale. Sommes-nous conscients de notre empreinte personnelle sur le cycle de l'eau ?L'eau est une ressource considre comme inpuisable or de nombreuses tudes montrent que de plus en plus, la croissance de la population mondiale aidant, les besoins en eau vont devenir critiques.

    L'empreinte H2O a t cre pour calculer notre impact individuel sur l'eau. Quatre thmes cls de notre quotidien sont valus : le textile, l'alimentation, les quipements de la maison et l'eau domestique.Il s'agit de rpondre des questions, telles que : "combien de salades je mange par semaine ?", "combien je prends de douches par jour ?" ou encore "combien de tee-shirts j'utilise chaque anne ?". En plus de l'valuation des quantits d'eau utilises directement au robinet, l'Empreinte H2O dfinit la quantit d'eau ncessaire au cycle de vie des produits du quotidien. Sans oublier l'influence sur les milieux aquatiques des rejets de cette eau une fois utilise (pollution).L'impact de pollution fort ou faible modifie la quantit d'algues et le volume d'eau disponible dans le bocal du poisson Sushi, mascotte du jeu, altrant ainsi son tat de sant.Il est alors possible de prendre des engagements (la dmarche NEGAWATER) sur des actions simples comme rduire sa consommation d'eau en diminuant le nombre de douches, ou recycler ses vtements, manger moins de viande Ces actions rduisent l'Empreinte en eau et amliore instantanment les conditions de vie de Sushi, qui aura un bocal plein d'eau claire !

    Anne-Sophie MOULINIERAPESA et Association du Flocon la vague

    05 59 30 81 16 - Annesophie.moulinier@apesa.frwww.empreinteh2o.com

    LaquitainE LoriginE dE L'EmprEintE H2o

    mEsurE

    L'Eau, Un Bien CommunL'Eau, un Bien Commun

  • LAquitaine est pleine de richesses mais nous nen sommes pas assez conscients, comme si ctait un acquis ! Ainsi, 53 % de notre territoire est en milieu naturel, nous avons plus de 57 000 km de cours deau et presque 51 000 plans deau naturels, 10 % de notre superficie est constitue de zones humides, sans compter nos 1,8 millions dHa de forts Les sept milieux que lon y distingue ont chacun des caractristiques propres prserver : lestuaire de la Gironde, la zone littorale et arrire littorale, les Landes de Gascogne, le massif pyrnen, le Prigord, la Basse valle de la Garonne, enfin lAdour et Gaves. Tous ces milieux abritent une faune et une flore la fois ordinaire et exceptionnelle qui dpendent directe-ment et indirectement de ltat qualitatif et quantitatif de la ressource Quant la sant humaine, elle est galement sous linfluence directe de la qualit de la ressource en eau. Noublions pas quadultes, nous sommes composs 65 % deau ! Cette ressource est malheureusement en souffrance et les cons-quences pour la biodiversit et la sant humaine sont dj graves.

    Ainsi, la pression sur les sols (artificialisation et produits phytosanitaires dans lagriculture) et les menaces sur la ressource en eau (en quantit et en qualit) mettent ces richesses en pril. Les prlve-ments en nappe profonde sont bien trop importants et la scheresse sannonce encore... Les perturbateurs

    endocriniens et autres rsidus mdicamenteux sont des poisons lents et invisibles pour la biodiversit et la sant humaine. Enfin, noublions pas le ri