Psy Mag (Avril 2014)

  • Published on
    21-Jun-2015

  • View
    1.495

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Magazine initi par des tudiants de Psychologie de la Facult des Sciences Humaines et Sociales de Tunis.

Transcript

  • 1. Le psychologue en Tunisie : quel rle joue-t-il ? Linterprtation en psychanalyse Et Nietzsche a pleur Le terrorisme Magazine de Psychologie Premier numro Avril 2014 Contact : psymagpsy1@gmail.com

2. Sommaire Dico psycho : la cryptomnsie 21 Film du mois : Et Nietzsche a pleur 22 Le terrorisme 24 Le terrorisme Projet jeune chercheur : Test de Niveau de Libert des catgories sociales complexes 26 Note de lecture : Communication Et innovation : Champs, mthodes, interventions 28 Les mtiers de la psychologie : Le psychologue en Tunisie : Quel rle joue-t-il ? 6 Interview avec le professeur Riadh Ben Rejeb 9 Dun sminaire lautre : Linterprtation en psychanalyse 14 Pourquoi les mdicaments eux seuls ne sont jamais suffisants pour traiter entirement les troubles psychiques ? 17 3. Prsentation du magazine N en avril 2014, Psy Mag est un ma- gazine initi par des tudiants de Psy- chologie de la Facult des Sciences Hu- maines et Sociales de Tunis. Son but principal est dinviter ses lecteurs et ses lectrices la rflexion autour des thmes proposs. Il est divis en de mul- tiples rubriques traitant chacune un sujet diffrent. Le magazine est aussi un lieu dexpression qui tente de favoriser la crativit des tudiants, en leur of- frant la libert dexprimer leurs points de vue, et leur donnant lopportunit de prsenter leurs projets et leurs ides innovantes, afin de crer un lieu dchange commun. D'une priodicit trimestrielle, le maga- zine permet de mettre ses lecteurs et ses lectrices au courant des sujets issus de l'actualit relative aux dernires dcou- vertes en psychologie. Ses lignes sont ouvertes non seulement aux tudiants et enseignants de Psychologie, mais aussi toute personne ayant un intrt pour cette discipline Asma El Hni, Rdactrice en chef. 4. Page | 4 Les rdactrices en Chef Asma El Hni Sarah Souayah Les rdacteurs Mohamed Youssef Hechmi Ahlem Ben Ouezdou Sarah Bouderbela Jihene Khemiri Salma Rafrafi Dora Brahmi Wajdi Borgi Couverture ralise par Sarra Srairi Lquipe du magazine Contact : psymagpsy1@gmail.com 5. Page | 5 Les mtiers de la psychologie Le psychologue en Tunisie : Quel rle joue-t-il ? Dans cette rubrique, il sera question de prsenter, chaque fois, le travail du psycho- logue dans un champ dintervention diffrent. Ainsi, on va sintresser, dans ce pre- mier numro, au psychologue tunisien de faon gnrale. ans la pense commune, le psy- chologue est connu pour tre pas seulement un spcialiste des fous , mais aussi celui qui est cens pouvoir tout comprendre, tout analyser, tout expliquer en un laps de temps trs court. Un psychologue incapable de lire dans les penses, serait, sans doute, trs peu, si ce nest pas du tout, comptent Cest sur la base de ces critres que le sens commun tablit sa propre dfini- tion du psychologue. En Tunisie, la fonction du psychologue reste jusqu aujourdhui ambige et strotype, dans une socit qui le confond souvent avec le psychiatre. D 6. Page | 6 [] Art. 2. Les agents appartenant au corps des psycho- logues des administrations publiques sont chargs notam- ment : D'tudier le comportement humain et les mca- nismes mentaux ; De procder des recherches sur les problmes psychologiques qui se posent dans les domaines de la sant, l'ducation, le milieu social et profession- nel et recommander des solutions pour rsoudre ces problmes ; D'utiliser et interprter des tests standardiss de capacit mentale, d'aptitudes et de personnalit afin de procder une valuation psychologique dans leurs tches de prvention, d'information d'duca- tion, de rducation et d'orientation ; D'accomplir les tches scientifiques et techniques relevant de leurs comptences [] . Si la gurison ne semble pas la mission ultime du psychologue, alors en quoi consiste son rle ? Le psychologue tunisien dispose dun statut qui organise son travail. Selon le Dcret n99-203 du 25 janvier 1999 du Journal Officiel de la Rpublique Tunisienne, le statut particulier du corps des psychologues des administrations publiques est comme suit : Au- trement dit, le rle du psycho- logue est dapporter un accompagnement et un soutien psy- chologique au patient, en lui offrant un espace dcoute dpourvu de tout jugement, afin de l'aider verbaliser sa souffrance. Ce qui le spcifie, en fait, cest sa lec- ture des phnomnes qui se prsentent lui lumire dune ou plusieurs rfrences scientifiques, en ayant recours des outils dvaluation et de comprhension du fonc- tionnement psychique dun sujet, tout en gardant une attitude de neutralit bienveillante, cest--dire une attitude ouverte mais avec une certaine distance professionnelle. 7. Page | 7 Quels sont aujourd'hui, en Tunisie, les diffrents domaines qui font appel au psychologue ? Contrairement une ide largement rpandue, le psychologue tunisien nexerce pas uniquement au sein de lhpital psychiatrique Al-Razi. Approximativement, 120 psychologues sont recruts dans le ministre de la san- t, exerant dans des services varis savoir la neurologie, la gyncologie, la traumatologie, la pdiatrie, etc. ; dautres exerant galement au sein du ministre de lintrieur, de la dfense, ainsi que dans des centres dintgration scolaire, des associations, des banques, etc. Nanmoins, malgr cette varit des champs dintervention, ces derniers de- meurent jusqu aujourdhui absents non seulement dans les coles et les ly- ces, mais aussi dans bon nombre de services hospitaliers Par Ahlem Ben Ouezdou 8. Page | 8 Interview avec Le professeur Riadh Ben Rejeb Le professeur Mohamed Riadh Ben Re- jeb est Professeur de Psychologie Cli- nique et Psychopathologie. Il est gale- ment directeur de lUnit de Recherche Psychopathologie Clinique (URPC) la Facul- t des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, Prsident de lUTAIM (Union Tunisienne dAide aux Insuffisants Mentaux) section de la ville de Klibia. Il est Prsident fondateur de lAssociation Tunisienne pour le Dveloppe- ment de la Psychanalyse (ATDP), Centre Alli de lAPI (Association Psychanalytique Interna- tionale). Il a obtenu le DEA (Diplme dtudes Approfondies, ancienne appellation du master de recherche) de Psychopathologie, de Psycho- linguistique et le Doctorat en Psychopatholo- gie lUniversit de Paris V, ainsi que le DEA dEthnologie lEcole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il est lauteur de plusieurs ouvrages publis en Tunisie et en France. Le dernier en date est la rfrence paru en d- cembre 2013, dit Tunis par le Centre de Publication Universitaire. Pourquoi vous tes-vous orient vers la psychologie ? M. Ben Rejeb : Je me suis intress la psychologie depuis les annes du lyce. Jtais toujours curieux de comprendre lautre et dapprhender le comportement humain. Pourquoi ces diffrences de com- portements, de caractres ? Pourquoi sommes-nous si diffrents les uns des autres ? Cela ma permis de plonger dans des ouvrages de faon prcoce : quatrime, cinquime anne secondaire, je lisais dj Jung, Reich et Malinowski. Et puis, bien entendu, on se pose des questions du genre : Cest quoi la normalit ? Quest-ce que les normes ? Elles sont tablies par rap- port qui ? Quelle est la place des croyances, des traditions dans la socialisa- tion des individus ? Et cela nous permet de rflchir, de lire et de questionner. Lanne du bac, je lisais Malaise dans la civilisa- tion et Mose et le monothisme de Sig- mund Freud. L 9. Page | 9 La psychanalyse parait importante pour vous. Pourquoi ? M. Ben Rejeb : Parce que je pense que la psychanalyse est peut tre la seule branche des sciences humaines, la tech- nique, la thorie, qui permet le plus daccder la comprhension du compor- tement humain de lintrieur et daborder lindividu en profondeur. Combien de temps a vous a pris pour devenir psychanalyste ? M. Ben Rejeb : Beaucoup de temps, a ne se compte pas. Dailleurs, on ne parle pas de temps en psychanalyse, mais de Temporalit et de Temporalit psy- chique. En psychanalyse, le temps prend un autre sens, parce que la psychanalyse est un travail permanent qui continue tout le temps sous forme dauto-analyse. Tout commence par une psychanalyse person- nelle , voire deux. Ensuite, on passe par la phase des supervisions individuelles et collectives. Le tout se fait dans le cadre dune formation dans des Institutions de psychanalyse trangres. Quand on ter- mine sa psychanalyse, cela ne veut pas dire quon a t immunis pour tou- jours. En tant qutre humain, on va tre stress par ce qui se passe dans la vie cou- rante, comme tout le monde. Et puis de par la nature du travail clinique effectuer auprs des patients, on est appel faire un travail sur soi, une nouvelle tranche danalyse . Il faut continuer son auto analyse et se pencher sur la signification de ses propres rves ; le rve, cest la voie royale vers linconscient disait Freud ; cest lexpression de linconscient et de la psych. Cest pour cette raison quil ny a pas une fin pour la psychana- lyse. Dailleurs, Freud a crit un texte im- portant sur ce sujet intitul Analyse ter- mine et analyse interminable. Y a-t-il des rapports entre clinique et culture ? M. Ben Rejeb : Quand on sintresse la psychologie, on sintresse lhistoire des individus, pas uniquement des patients quon rencontre, mais lhistoire des indivi- dus en gnral, lhistoire dune faon gnrale. On sintresse aussi la psycho- logie sociale, parce quon fait de la cli- nique dans une socit donne. On sintresse la culture, parce quon fait de la clinique dans une culture donne. La psychologie est par dfinition contextuelle et elle ne peut exister en dehors de son moule culturel. 10. Page | 10 Il y a plusieurs questions qui se posent autour de la psychanalyse. Qu'auriez- vous dire sur tous les dbats actuels autour de cette discipline? M. Ben Rejeb : On peut se pencher sur ces dbats, les lire et avoir sa propre posi- tion. Cest un dbat, oui, qui existe, et aprs ? a va mettre fin la psychanalyse, comme le souhaite Michel Onfray avec son livre Le Crpuscule d'une idole ? Cela mtonnerait. La psychanalyse existera tant quil y aura une demande danalyse. Dun a