Prévoyance…un animal bien apprivoisé !

  • Published on
    09-Apr-2017

  • View
    122

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

  • 18 N 05 - Mars 2010

    Assurance

    L a prise en en charge complmentaire des soins, occasionns lors de frais mdicaux semble naturellement acquise pour tous car les campagnes

    de dremboursements mdiatiques font grand bruit et

    incitent chacun la plus grande prudence bienveil-

    lante.

    Le rgime social qui nous couvre, lui, est pour le moins,

    des plus mconnus par les internes et ne se rvle que

    pour ceux qui connaissent larrt de travail.

    Ce manque danticipation tmoigne seulement de

    notre seule ignorance du propre systme pour qui

    nous travaillons. Retournez-vous et compter parmi vos

    co-internes ceux qui ont dj d tre arrts pour

    maladie ou accident Combien selon vous ? Qui na

    pas un exemple donner ?

    Tous, nous connaissons un ou une interne oblig(e) de

    sarrter.

    Et pour cela, nous sommes-nous dj pos la question

    alors de ses revenus pendant son arrt ?

    De la question du rgime de protection sociale, il faut

    alors sinquiter de bien connatre nos droits pour

    savoir sous quel(s) risque(s) nous souhaitons exercer.

    Combien vaut la vie dun interne aux yeux de la

    scurit sociale ? Quelle(s) rente(s) pour ses enfants en

    bas ge si mes revenus disparaissent ?

    Mon salaire est-il conserv si je suis hospitalis ?

    Voici, ple-mle, les questions qui nous concernent

    pour lesquels lISNIH nous apporte des rponses et des

    solutions notre maigre protection.

    Les rgles pour tous :

    Si nous ne faisons rien, et ne cherchons pas quelque

    assurance complmentaire pour protger nos arrires,

    si je suis arrt, je touche les 3 premiers mois 100 % de

    mes moluments (sans les gardes).

    Puis, les 9 mois suivant, il ne me reste alors que 50 %

    de mes mensualits (toujours sans gardes).

    Aprs quoi, si je suis considr comme invalide de

    classe 2 et plus (> 33 %), je perois une rente de 50 %

    de mon salaire (sans gardes) jusqu 65 ans, lge de

    ma retraite.

    Et si je meure dun accident, mes ayants-droits per-

    cevront un capital de la somme de mes trois dernires

    paies cest peine pour couvrir les frais de dcs

    Si la complmentaire sant ne fait plus dbat aujourdhui quant sa ncessit, la prvoyance, elle, reste un mystre pour beaucoup.

    Honteux !

    Cee couverture sociale est bien faible pour aider la reconversion, bien minime pour couvrir les frais,

    inexistante pour aider ma famille et mes enfants finir leur tude.

    Nous vivons risques, mme si le risque dinvalidit > 66 % nest que de 2 3 pour 10 000 internes, il est

    toujours trop important quand le malheur sabat sur soi.

    Prvoyanceun animal bien apprivois !

    Revue AVM 05.indd 18 24/02/2010 16:00:36

  • N 05 - Mars 2010 19

    Assurance

    La solution de protection, cest la prvoyance !

    Des garanties que lISNIH discutent

    avec les diffrents interlocuteurs du

    monde des assurances / mutuelles,

    nous pouvons bnficier aujourdhui

    des contrats groupes ngocis : le

    meilleur pour moins cher !

    En 2010, lISNIH signe avec 2

    socits partenaires, GPM et La

    Mdicale. Le but est la mise en

    place de garanties de qualit leve,

    collective, au service des internes.

    Chaque internat doit pouvoir vous

    renseigner sur le partenaire quil a

    choisi de vous proposer.

    Vous retrouverez tout le dtail

    technique des deux prestataires

    dans la rubrique partenaires du site

    www.isnih.com.

    Mais quelque soit votre choix, il est

    de la responsabilit de chacun de bien

    connatre ses droits en cas darrt

    pour, le cas chant, bnficier alors

    des garanties de soutien du contrat de

    prvoyance sign.

    Le rle et lavantage des internats et

    de lISNIH dans cette aventure est,

    en plus de vous fournir linfo sur les

    risques encourus dun travail sans

    filet, de pouvoir proposer des contrats

    collectifs plus de 50 % des prix du

    march individuel !

    Ainsi, si je suis malade, grce

    la prvoyance, je ne perds pas les

    bnfices financiers de mes habitudes

    de gardes et astreintes.

    Pass le dlai de 3 mois, je conserve

    toujours tous mes moluments

    incluant gardes et astreintes.

    Un statut dinvalidit mme classe I

    mapporte une rente de quasi mon

    salaire jusqu lge avanc de la

    retraite venue.

    Si je ne peux plus assurer la spcialit

    vers laquelle je mtais initialement

    engag, un capital reconversion

    vient soutenir mes dmarches pour

    rorienter ma vie.

    Enfin, ni mes ayants-droits, ni mes

    enfants ne seront lss car il est

    associ un capital dcs et des aides

    aux enfants pour assurer leur frais

    jusqu majorit.

    La prvoyance est un choix personnel,

    encore faut-il connatre ses risques

    A tous, nous nous devons au moins

    dtre inform.

    Bonne couverture !

    Retrouvez toutes les infos et

    conseils sur www.isnih.com

    Mahieu Durand

    Interne de chirurgie Nice

    1er Vice-prsident ISNIH

    es

    ni

    u

    urgie

    IS

    es infos et

    nih.com

    u Durand

    ie Nice

    ISNIH

    un animal

    Revue AVM 05.indd 19 24/02/2010 16:00:45