Carnet croquis

  • Published on
    27-Jun-2015

  • View
    1.475

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> 1. ????Lenergie humaine, quelle richesse!6 projets CROQUESles alisab asion , r listes pour locc ra s MArs 2014 croque et1</li></ul> <p> 2. 2 3. Principe general Mthode Mulhouse 100% propose de dveloppe des jeux et du mobilier ludique et pdagogique sur-mesure avec des parties-prenantes du territoire dimplantation. La mise en oeuvre initiale des lments dvelopps sappuie sur une priode de test et un usage prcaire (1 an). Parties prenantes Il sagit dun projet exprimental possible grce limplication et le travail collectif de plusieurs acteurs locaux : une ville test qui pose les enjeux nergtiques au coeur de son fonctionnement dmocratique et qui agit dans le sens de la prise de conscience de lensemble des citoyens Emmanuel Laurent, innovateur, avec la participation de membres de la communaut Technistub, association mulhousienne disposant dun atelier quip pour concrtiser des projets et prototyper des objets en runissant des passionns de technologies. Emmanuel Laurent, fondateur et prsident de lassociation, est le rfrent pour ce projet. Laurence Mellinger : artiste plasticienne environnementale, designer industrielle de formation, elle a travaill sur de nombreux projets de cration urbaine, notamment avec des enfants (le Chantier Enchant quartier Wagner...)et dans le cadre de concertations. En tant quartiste intervenante, elle accompagne des projets de cration collective dans diffrents contextes Christine Wolf, urbaniste et architecte dintrieur, elle a travaill plusieurs annes sur le sujet de lquipement urbain David Zeller, designer-plasticien, il a conu, entre autre, des oeuvres dart destines la rue. Mulhouse 100% assure lingnierie globale, de la place de ce projet dans lapproche nergtique globale de la ville et est garante de lintrt des citoyens et de toutes les parties prenantes. 3 4. Intrts des parties prenantes Lobjectif est de mener cette exprimentation dans lintrt de toutes les parties prenantes et dans un contexte gagnant-gagnant : La ville ouvre un champs dexprimentation de sensibilisation des citoyens lnergie et bnficie dun dveloppement innovant et sur-mesure intgralement cr et gr localement Mulhouse 100% investi dans la rflexion et lingnierie globale et bnficie dun terrain dexprimentation sur une approche nouvelle et potentiel dimplantation sur dautres territoires Les partenaires investissent dans la rflexion et le prototypage et bnficient dune exprimentation qui pourrait ouvrir de nouveaux champs de dveloppement. Rles des parties prenantes Ville de Kingersheim4Dcisions projets et lieux dimplantation Choix des parties prenantes (cole,...) Garant de la cohrence Garant du respect des normes Fourniture des connexions et quipements ncessaires ncessaires sur site Installation avec concepteursMulhouse 100%TechnistubLaurence MellingerChef de projet Organisation et logistique gnrale Animation workshop Gestion des ressources ncessaires Cohrence globale Communication Suivi des usages et de limpactConception Prototypage Assistance la mise en place MaintenanceConseil technique et rglementaire Design Aide la ralisationChristine Wolf David ZellerDesign Solutions techniques 5. Grandes tapes Cadrage des possibles, recherche des partenaires potentiels et carnet dinspiration : Janvier 2014 Workshop avec les partenaires pour dfinir les projets raliser : Fvrier 2014 Carnet de projets et affinage des projets par des designers et plasticiens : Fvrier 2014 GOnoGO par les dcideurs locaux : Mars 2014 Ajustement et prototypage des premiers projets : Mars-Avril 2014 Mise en place des premiers projets : Mai 2014 Dveloppement de la deuxime vague de projets : Mai - Aout 2014 Mise en place deuxime vague de projets : t 2014 Suivi des produits en fonction et tude dimpact : Septembre Dcembre 2014 Bilan intermdiaire et dcision sur le dploiement durable : Dcembre 20145 6. Creer de lElectricite avec son corpsUtiliser directement la chaleur du soleilCultivons nos Energies dici ! Le collectif, une richesse energetique ?6Consommer moins dans son quotidienvue globale 7. Cultivons nos nergies dici travers six approches ludiques :Creer de lElectricite avec son corps 1 2Llectricit au bout du mollet : pdalier fixe permettant de crer de llectricit. Celle-ci est utilise directement utilise pour alimenter des appareils mis disposition (lampe, radio, charge de tlphone,...) La balanoire qui claire : balanoire dont le mouvement cr de llectricit et alimente directement lclairage de proximit..Utiliser directement la chaleur du soleil 3Les miroirs capteurs : Jeux interactifs pour chauffer de leau avec des miroirs mobilesConsommer moins dans son quotidien 4 5Le barbecue-frigo : Barbecue bois avec gnration dlectricit pour refroidir les boissons et produire de dlectricit qui alimente une lampe tue-moustiques Les toilettes sches : une cabine de toilettes sches trs pdagogiqueLe collectif, une richesse energetique ? 6Le mange propulsion : mange activ grce des vlos7 8. LELECTRICITE AU BOUT DU MOLLET8 9. Un vlo fixe dont lnergie gnre par les pdales permet dalimenter un gnrateur comprenant : 3 appareils fixs au sol et actionables par interrupteur : - une station dclairage - un ventilateur - une radio 2 prises USB pouvant charger, par exemple, des tlphones Plus le nombre dappareils en marche est important, plus le pdalage devient difficile. Un cran digital plac sur le guidon permet au cycliste de prendre conscience de la puissance dploye tant en terme de Kwh que de KcalLes enseignements Lnergie humaine peut tre transforme et utile au-del du corps Lnergie humaine ne peut couvrir les besoins quotidiens. Mme les petits appareils consomment une nergie prcieuse ...L'ELECTRICITE AU BOUT DU MOLLETLe principe9 10. La balancoire qui eclaire10 11. Une balanoire dont le mouvement des assises actionne la rotation dun axe et permet de gnrer de llectricit. Cette dernire est directement utilise pour clairer la struture et son environnement proche. Des messages lumineux peuvent remplacer de simples lampes. Il est galement imagin quune structure puisse prendre place larrt de bus le plus proche du parc. Une prise USB pour recharge du tlphone peut tre place dans la structure.Les enseignements Lnergie humaine peut tre transforme en lectricit et peut tre utile au-del du corps Plus le balancier gnre de mouvements, plus lclairage est fort.LA BALANCOIRE QUI ECLAIRELe principe11 12. les miroirs capteurs12 13. Des surfaces miroites fixes sur des pieds et quipes de poignes permettant un pivotement. A proximit une colonne dont le haut, hermtique, contient de leau. Ce rservoir deau est totalement recouvert dune encre noire qui disparait la chaleur. Lobjectif est dorienter les miroirs pour orienter les rayons de soleil sur le bac (la cible est indique), chauffer leau , faire disparatre lencre et faire apparatre les messages cachs (un message par face : un message potique, un message pdagogique, une question ouvrant la rflexion sur les usages de lnergie thermique, une indication de temprature) Lorsque le bac refroidit lencre noire rapparat.Les enseignements Le soleil est source dnergie thermique. La faon de capter les rayons de soleil est dterminant dans la performance nergtique Il y a de nombreux usages possibles dnergie thermique A plusieurs, il est plus facile de trouver les bonnes orientations.Lesmiroirs capteursLe principeDclinaison Il est possible de combiner les miroirs avec une surface photovoltaique alimentant un appareil ou une prise USB, afin de faire comprendreles deux principes dusage de lnergiesolaire. Inconvnient : pour des raisons de durabilit, la surface photovoltaique devrait tre place en hauteur...13 14. le BARBECUE - FrigoModule Peltier14 15. Le principeLes enseignements La chaleur peut gnrer du froid et de llectricit. Nos activits gnrent de lnergie qui peut tre rcupre pour un usage qui peut parfois sembler paradoxalLe barbecue-frigoDes barbecues traditionnels bois (les solaires semblent avoir un temps de chauffe et une efficacit peu opportunes lusage de lespace de lespace publique) quips dun module Peltier. Lorsque le barbecue chauffe, il gnre lnergie ncessaire refroidir un rfrigrateur boissons et alimente une prise (pouvant accueil un tlphone, une lampe anti-moustiques...). Lensemble de lquipement peut tre mobile pour tre utilis uniquement lors de journes ou de soires encadres.15 16. les toilettes seches16 17. Le principeLes enseignements Les gestes les plus simples et les plus quotidiens sont aussi source dconomie Les dchets organiques peuvent tre traits de faon diffrente.L e s To i l e t t e s s e c h e sIl existe plusieurs techniques de toilettes sches ncessitant plus ou moins de maintenance. Lide est de retenir une solution ne ncessitant que 3 ou 4 interventions annuelles. Lquipement peut tre habill avec des messages et des peintures des enfants de la ville . Lensemble de la surface de la cabine raconte une histoire et laisse place lexpression de chacun. Lquipement peut tre conu partir de matriaux locaux recycls.17 18. le manege a propulsionImages dillustration non contractuelles empruntes http:// www.derrierelarbre.com/18 19. Le principeLes enseignements Lnergie humaine peut remplacer dautres sources dnergie Plus il y a denfants, plus leffort de pdalier doit tre important (quantit dnergie consomme en fonction de la force ncessaire) Lien intergnrationnel dans un esprit ludique et positifLE MANEGE A PROPULSIONUn mange de petite taille imagin dans le thme de lenvironnement dimplantation (et ventuellement avec des lments et matriaux recycls dans le thme) et activ grce deux vlo adultes.Les grands pdalent, les petits profitent et encouragent leursparents et ceux des autres enfants!19</p>