Le Soleil Spirituel Vol. 1 (Jacob Lorber)

  • Published on
    05-Dec-2014

  • View
    1.928

  • Download
    10

Embed Size (px)

DESCRIPTION

LA NOUVELLE REVELATION de JESUS CHRIST

Transcript

<ul><li> 1. LE SOLEILSPIRITUEL </li> <li> 2. OU " LUMIERE DE LA NOUVELLE JERUSALEM " VOLUME 1 Rvlations sur les conditions spirituelles de vie dans lAu-Del donnes par le Pre dAmouret de Vrit au moyen de Jacob LORBER. ******************* Traduit de lallemand en italien, partir de la 4 dition allemande de 1928 par ClaraBattistella - Trieste - 1968/1968. Rassembl par Egidio PARONIT et ses collaborateurs: Cercle Priv Spirituel - 154 via SanLorenzo in selva 34 146 - Trieste - Italie PREFACE PREMIEREPREFACE " Jacob Lorber et les crits de la Nouvelle Jrusalem " -1- Lensemble du dveloppement de la Cration qui se droule au cours dnormes espacesde temps est un droulement spirituel qui, en rendant possible lducation et la maturation de craturesimparfaites et prives dindpendance, a pour raison le but den faire des Enfants qui soient limage duSuprme et Eternel Esprit de Dieu. </li> <li> 3. -2- Ce grand processus de formation des tres est guid par notre Pre Cleste, depuis destemps infinis, avec un Amour et une Sagesse inpuisables, et sans interruption, Il fait affluer vers SesCratures, en dons toujours neufs et correspondant au but, ces connaissances et ces forces qui sontdemandes par ltat de dveloppement du moment, pour la ralisation du but final. -3- De ce point de vue fondamental, il rsulte sans autre considration que la rvlation desvrits divines et de la Volont Divine ne peut jamais ni sarrter, ni cesser pas mme pour les hommesde cette Terre; et vouloir affirmer, prtendre, et mme prouver avec les Textes Sacrs, que les grandesmanifestations de Dieu envers lhumanit de la Terre soient considrer comme closes pour le temps etpour lternit, avec ce qui est rapport dans la Bible sur les uvres et sur les enseignements de Jsus etdes Aptres est une chose humainement on ne peut plus misrable et pusillanime. -4- En aucun point des Ecritures Sacres on ne trouve une seule parole qui puisse faire penser quelque chose de semblable. Au contraire, on parle maintes fois de *LEsprit de Vrit* qui guidera lesdisciples et les fidles de Jsus, en tout temps, dans toute la Vrit. -5- Et Jsus a promis expressment tous ceux qui suivent Ses commandements avechumilit et un amour actif, quIl se manifestera eux, avec tous Ses mystres, en pleine profondeur !(Jean XIV-21) -6- Conformment cela, en tous les temps, et parmi tous les peuples il y a eu rellement deshommes choisis qui, avec une vie dhumilit et damour, ont entrouvert leur cur au Bien et au Vraidivins; et ils ont reu travers la Parole Intrieure de lEsprit, des rvlations de toute sorte. -7- Et cela vaut non seulement pour les Isralites et pour la race blanche, mais pour tous ceuxque le Pre Cleste appelle Ses Enfants, et quIl veut mrir, lgal de nous, pour la perfection et labatitude -8- Naturellement, les trs grandes rvlations advinrent et adviennent trs rarement, et endes priodes de temps o dans le monde le courant de la lumire et de lamour divins sont en retrait prts steindre, par suite de lgosme, de larrivisme et de la prsomption de grandeur intellectuelle propreaux hommes. -9- Un semblable grand don spcial de Lumire fut accord lhumanit de la Terre il y atrois millnaires et demi, au moyen de Mose. Ensuite, il y a environ mille huit cents ans, arriva la plusgrande rvlation travers Jsus-Christ. -10- Au cours de cette poque cependant, la Lumire divine qui avait afflu sur legenre humain, avec le Sauveur et Rdempteur du monde, avec Sa Doctrine, Sa Vie et Sa Mort, futpresque compltement perdue cause de larrogance des hommes, et sur le plan de la foi la pleine nuit ysuccda. -11- Et le Pre Cleste sempressa nouveau daccourir laide de Ses Enfants, etdvoila en notre temps, beaucoup de peuples de la Terre, les antiques et ternelles Vrits de la Foi ende nouvelles rvlations, plus profondes et plus merveilleuses que jamais. -12- Il est indubitable que la plus importante de ces nouvelles rvlations advint enlangue allemande, au moyen de Jacob Lorber, un homme selon lOrdre de Dieu, qui vcut Graz, enStyrie, de 1800 1864 -13- Qui ne connatrait pas encore ce qui concerne ce grand mystique allemand etmessager de Dieu, et Sa mission de prophte, quil lise sa biographie dresse par son contemporainCav.Carlo, Gottfried de Leitner; crivain et secrtaire de la Dite Styrienne. -14- Les uvres principales qui ont t donnes par la Voix de lEsprit Divin, de 1840 1864, sont: * Le Grand Evangile de Jean * - * La Direction de la Famille de Dieu * - *La Terre et laLune* - * Le soleil naturel *-* Le soleil spirituel * - * Lvque Martin * - * Roberto Blum *- *Lenfance du Christ ou Evangile de Jacques * - * Saturne * - etc... </li> <li> 4. -15- En ces uvres, le Pre de la Lumire a rvl aux hommes de la Terre, sous formeneuve et pure, lternelle * Religion de lAMOUR pour Dieu et pour le prochain *, -unique porteuse desalut-, que Jsus, en Ses jours terrestres a annonce et vcue, avec la force divine, et qui forme le noyaude lunique * Religion *, si on veut lappeler ainsi, car autrement il serait plus juste de lappeler *VRIT de tous les temps et de tous les peuples. -16- Cette religion a ses bases profondes sur une doctrine de la Cration et de lAu-del, dans laquelle tout * ltre et le devenir * est expliqu avec les causes fondamentales spirituelles,comme une uvre de Dieu, entirement planifie, avec des buts spirituels. -17- Pour cette raison, ici, est offerte avec la plus grande perfection, justement une telleimage spirituelle du monde, comme elle est aujourdhui cherche par les hommes, aprs lcroulement deleur matrialisme, dans les divers domaines de la connaissance, et toujours plus reconnue et solidementplace, comme Vrit bienfaisante. -18- Cest pourquoi ce Message est appel *Lumire de la Nouvelle Jrusalem* et lesautres uvres: *Les crits de la Nouvelle Jrusalem*, car ici est descendue rellement sur la Terre, unenouvelle et spirituelle Jrusalem, une Demeure de Dieu auprs des hommes. DEUXIEME PREFACE "Le Soleil Spirituel" -1- Dans la prsente uvre *Le Soleil Spirituel* nous avons luvre principale sur lAu-del.Elle a t mise par crit au moyen de Jacob Lorber de novembre 1842 dcembre 1843, commecontinuation des rvlations sur notre Soleil Naturel, alors acheves. -2- Il est mieux que cette dernire uvre soit prcde par *Le Soleil Naturel*, et encore aupralable par les prcdentes uvres dj mentionnes dans la premire prface. -3- Luvre *Le Soleil Spirituel* vous conduit dans les rgions spirituelles qui entourentnotre Soleil Naturel, et qui renferment tout le monde plantaire; et elle nous montre, sous la conduitedEsprits levs, les conditions et les dveloppements des mes, dans les sphres respectives. -4- Etant donn que ces enseignements sur lAu-del reprsentent le couronnement de ceuxqui concernent la Cration et la Vie, des connaissances prliminaires ce propos sont conseiller. -5- La chose principale en ce cas aussi cest naturellement un cur simple et humble, unedescente spontane de lintellect du trne humain, et un examen fait avec la mesure de lAmour. -6- Qui est plein de cet esprit, comprendra et sera lui-mme une confirmation de ce que Dieu,dans Son infinie Sagesse dAmour, a cr et mrit constamment, pour le conduire la perfection. -7- Et un tel lecteur entendra aussi la Voix de lAmour Divin, par les rvlations de ce livre,qui lui parlera de choses profondes et pleines de promesses. -8- Il reconnatra avec joie, et croira volontiers que, ce que la science terrestre du sensible etdu mtaphysique, ce que loccultisme et la transcendance aujourdhui ont promulgu comme Stuekwerk,et ce que lhumanit pressentait depuis toujours, se trouve ici runi en une merveilleuse doctrine de Dieuet de la Vie, pleine de Vrit persuasive et consolante. </li> <li> 5. TROISIEME PREFACE la quatrime dition de la prsente uvre. -1- Etant donn que limpression de la troisime dition du *Soleil Spirituel* tait assezbonne, cette uvre, puise depuis des annes, ne fut pas rnove, mais bien plutt reproduite avec unerimpression authentique. -2- Veuille le Pre Cleste, rveiller dans les curs des lecteurs et des auditeurs de richesfruits, aussi avec la nouvelle publication de cette uvre de Son Message de Lumire et dAmour. -3- Aux chers Amis de la Lumire de la Nouvelle Jrusalem qui, avec leurs offrandes ontcontribu avec tant damour aux frais de cette Nouvelle dition, nous adressons nos remerciements lesplus cordiaux, au nom de tous ceux qui en retireront un avantage. Bitigheim, mai 1928 Les diteurs Neu - Salem - Cesellschaft - E.V. Bitigheim Wurtemberg LE ROYAUME DE DIEU La haute voix du tumulte du monde se tait. Nous regardons l-haut, dans les silencieuses hauteurs des esprits; Et les regards transfigurs du cur aperoivent, comment le Royaume de la Vrit sabaisse vers la Terre. Autour de nos mes joue Sa Lumire des Cieux ; travers notre tre, glisse Son Saint Feu. Et des sources profondes du cur fait irruption La Vie ternelle pour fter lunion. Combien immense est le domaine du Royaume de Dieu ! Il stend en tous les lointains des temps </li> <li> 6. enveloppe la Terre et les innombrables toiles et il est aussi l, ou seul brle un cur pour le Bien ! Qui a dcouvert le nombre de ceux qui y demeurent ? Qui connat la plnitude et le mouvement de ses forces, toutes les semences qui sont ici rpandues linfini, et la bndiction dor de leur prosprit et de leur maturation ? Ici souffle, pur et silencieux, lEsprit du Pre ! Ici rgne, dans toute sa puissance, la libert ! Lesprance fleurit, et de lumineuses figures de la foi passent dans la splendeur printanire de lAmour. Limmense confiance regarde vers la perfection, tandis que lhumilit, dans sa propre lumire, rougit. Dans une paix profonde repose le sentiment rconcili. La mditation ploie les genoux, en priant dans un transport spirituel. Le Soleil de ce Royaume, cest lEsprit du Pre ! Et comme ils tournent autour de Lui les esprits ternels, sapprochant de Lui en cercles de plus en plus serrs, jusqu ce que leur vie sidentifie compltement la Sienne ! Qui ne se sent pas conscient de Sa Filiation ? Qui ne sent pas douloureusement, dans la poussire, ce qui lui manque ? Une profonde nostalgie brle dans notre poitrine, et lme assoiffe aspire Sa Source Originaire. Jacob LorberCHAPITRE 1 (Ou est, et comment existe Le Soleil Spirituel ? Ce quest le spirituel en chaque chose.Exemple : le son, le magntisme, le somnambulisme. Le Soleil Spirituel - Une tincellede grce du Seigneur, vis vis de Laquelle le Soleil Naturel est dans le mme rapportque celui du corps avec lesprit.- Exemples: un bton de mtal brut, et un de mtalraffin; procd pour obtenir le verre partir du sable; correspondance de la colre destres naturels avec celle des esprits parfaits.) -22 novembre 1842- -1- Avant que nous puissions nous rendre dans le vritable Soleil Spirituel, nousdevons au moins savoir ce quil est, en quelle relation il est avec le Soleil Naturel, et comment il estconstitu. </li> <li> 7. -2- Mais pour pouvoir se faire une ide la plus complte possible de lensemble, il doittre avant tout considr que le spirituel est tout ce quil y a de plus intrieur, et dans le mme temps, cequi pntre tout, et qui par consquent est le seul qui uvre et conditionne. -3- Prenez par exemple un fruit quelconque; quest sa partie la plus intrieure ? Riendautre sinon que la force spirituelle dans le germe. Quest donc le fruit mme, tant donn que, avectoutes ses parties composantes, il existe pour la couverture et la conservation du germe intrieur ? -4- En ralit, il nest autre que lorgane extrieur, pntr par la force du germe,lequel organe, en toutes parties, se comporte vis vis du germe prsent, en oprant ncessairement dansle sens bnfique en sa faveur. -5- Que le fruit soit un organe conditionn de la force spirituelle du germe, celaapparat clairement du fait que, non seulement le fruit, mais bien larbre entier ou la plante entire, natdu germe spirituel. -6- Quest donc le spirituel ? - Le spirituel est, en premier lieu, la force intrieure dugerme, dont larbre entier - tronc, racines, branches et feuilles, fleurs et fruits - est conditionn; et puiscest encore le spirituel qui pntre toutes les parties mentionnes de larbre, comme pour lui-mme et son propre bnfice. -7- Le spirituel donc, est le plus intrieur, ce qui pntre, et avec cela lembrasse etlenferme en soi. -8- Que cela soit exact, vous pouvez lobserver dans pas mal de phnomnes naturels.Prenez par exemple, une cloche : o se trouve en elle le sige du son ? Vous direz : sur le bord extrieur,ou dans le milieu du mtal, ou peut-tre, dans le partie interne de la cloche. -9- Eh bien, tout cela ne correspond pas la vrit; parce que le son est le trsintrieur fluide spirituel, enferm dans de minuscules enveloppes matrielles. -10- Quand on frappe la cloche, le coup est peru par le fluide intrieur - lequel en tantque substrat spirituel est trs lastique et dilatable - dune manire qui trouble sa tranquillit, c...</li></ul>