Les blessures de l'âme

  • Published on
    18-Jul-2015

  • View
    56

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>TABLE DES MATIERES </p><p>Dfinition et caractristiques .................................................................................................................................. 1 </p><p>La volont ........................................................................................................................................................... 3 </p><p>Lintelligence ....................................................................................................................................................... 3 </p><p>Les sentiments .................................................................................................................................................... 3 </p><p>Les motions ....................................................................................................................................................... 3 </p><p>Les failles ................................................................................................................................................................. 3 </p><p>Les blessures de lme ............................................................................................................................................ 5 </p><p>Humiliation : Les cas de Samson, David et absalom ........................................................................................... 6 </p><p>Samson ............................................................................................................................................................ 6 </p><p>David ............................................................................................................................................................... 6 </p><p>Absalom .......................................................................................................................................................... 6 </p><p>La violence sexuelle ............................................................................................................................................ 7 </p><p>La dception amoureuse .................................................................................................................................... 7 </p><p>Conclusion .............................................................................................................................................................. 7 </p><p>LES BLESSURES DE LME Les hommes et les femmes que nous sommes sont impliqus dans une guerre terrible. Une guerre entre le </p><p>royaume de Dieu et Celui de Satan. Lun cherchant gagner nos mes pour lternit et lautre dtermin nous </p><p>mener la perdition et lopprobre ternel. </p><p>Cest une guerre que nous sommes forcs de mener avec un tratre lintrieur de chacun de nous. Un traitre </p><p>dont nous ne pouvons nous sparer. Un traitre qui nous suit partout. Un traitre qui cr des brches pour nos </p><p>ennemis. Ce traitre cest notre me. </p><p>En fait, cest notre principal ennemi. Un ennemi invincible sans la puissance du Saint-Esprit. Quiconque arrive </p><p>le dompter parvient la stature parfaite de Christ comme lindique laptre Paul dans Ephsiens 4 :13. Cet </p><p>homme-l, cette femme-l saffranchi du pch et devient quasi invulnrable pour lennemi. Cest a le vrai </p><p>combat spirituel. Cest un combat contre soi-mme. Le combat contre son me. </p><p>Lennemi, qui a quelque milliers dannes dexprience dans la guerre contre les Hommes la bien compris et il </p><p>exploite allgrement toutes nos failles contre nous. Ces failles se situent toutes dans nos mes. </p><p>DEFINITION ET CARACTERISTIQUES </p><p>Avant de tenter dexpliquer ce quest une me, on va survoler rapidement ce quest un tre humain. </p><p>Gense 2 : 7 : Or Yahweh Dieu forma l'homme de la poussire de la terre, et il souffla dans ses narines un </p><p>souffle de vie ; et l'homme devint une me vivante. </p></li><li><p>En fait en hbreux le terme exact cest tre ( ) Vivant ( ). On comprend ainsi que lhomme tait inerte avant que le Seigneur lanime au travers de Son Esprit. Au dpart, lhomme tait donc constitu de deux parties : </p><p>lme et le corps. Lhomme est donc avant tout un tre spirituel qui habite un corps de chair. La notion de lme </p><p>tant ici plus complte que celle quon a aujourdhui. Lme humaine tait alors similaire Dieu et aux anges. Un </p><p>tre spirituel capable de sautodterminer, davoir des sentiments et ressentir des motions. </p><p>Lme hrit de Dieu pour tre Son Image selon Gense 1 :26 : Puis Dieu dit : Faisons l'homme notre image, </p><p>selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le btail, sur </p><p>toute la terre, et sur tout reptile qui rampe sur la terre . </p><p>Le corps, permettant lhomme dvoluer sur la terre et dinteragir avec son environnement. Empchant en </p><p>mme temps son me dvoluer dans dautres dimensions (voyages astraux). </p><p>Puis, survint le pch dAdam et Eve qui dsobirent la Parole de Dieu en consommant le fruit de larbre de la </p><p>connaissance du bien et du mal. En fait il sagit ici de linitiation la sorcellerie qui a invitablement souill lme </p><p>de lhomme. Le Seigneur a donc d sparer lme en deux parties : </p><p>- Lme humaine : Cest la partie volontaire de lhomme. Lquivalent grec est psuch quon peut aussi </p><p>dfinir comme souffle de vie. Le sige du libre-arbitre, des sentiments, des motions et de lintelligence. </p><p>Cest l que se conoit le pch. Cest aussi de l que vient la dcision de se convertir. </p><p>- Lesprit humain : Cest la partie involontaire. Lquivalent grec est pneuma ; qui signifie Vent ou souffle. </p><p>Le Seigneur la spar de lme pour le garder des souillures du pch et pouvoir y revenir si lme, par </p><p>son libre-arbitre, se convertit. En effet, un chrtien convertit est un individu dont lesprit est habit par </p><p>LEsprit de Dieu. Illuminant ainsi son me et son corps. </p><p>Lesprit humain est le sige de la conscience. </p><p>Cest la raison pour laquelle lhomme est aujourdhui fait en trois parties : Lesprit, lme et le corps comme </p><p>notre frre Paul en a eu la rvlation dans 1 Thessaloniciens 5:23 23 Que le Dieu de paix veuille vous sanctifier </p><p>entirement, et faire que votre tre entier, l'esprit, l'me et le corps soient conservs sans reproche lors de la </p><p>venue de notre Seigneur Jsus-Christ!. Ainsi, la mort de chaque individu, son esprit et son me fusionnent </p><p>pour nen faire quun comme lorigine. </p></li><li><p>Vous remarquerez qu chaque fois que Jsus nous parle de lhomme dans ces composantes, Il le distingue </p><p>toujours en deux parties. Lme et le corps. On peut le voir notamment dans Matthieu 10 :28 : Et ne craignez </p><p>pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'me ; mais craignez plutt celui qui peut faire prir et l'me </p><p>et le corps en les jetant dans la ghenne. </p><p>LA VOLONTE </p><p>Cest la capacit de chaque individu prendre des dcisions et agir. Cest la capacit dautodtermination. </p><p>Cette notion est capitale pour comprendre que Dieu aime tellement lhomme quIl lui laisse prendre ses propres </p><p>dcisions, y compris celle de choisir la mort. Le Seigneur en fait mention de faon explicite dans Deutronome </p><p>30 : 19 J'en prends aujourd'hui tmoin les cieux et la terre contre vous : J'ai mis devant toi la vie et la mort, </p><p>la bndiction et la maldiction. Choisis donc la vie . </p><p>LINTELLIGENCE </p><p>Cest la facult qua chaque individu de discerner et dagir de faon rationnelle. Pour cela, le Seigneur a quip </p><p>chaque individu dun certain nombre de lois connues sous le nom de la morale. Ainsi, un individu mme n et </p><p>abandonn au milieu des animaux saura que tuer cest mal. Aider son prochain, cest bien. Ce sont des lois qui </p><p>sont inscrites dans la conscience de chacun, au niveau de lesprit. Rien ne peut les effacer. </p><p>Le Seigneur nous a aussi quips de la mmoire pour enrichir cette intelligence sur la base de lexprience. Ainsi, </p><p>sur la base de lexprience, un nourrisson comprendra rapidement quil lui suffit de crier pour que ses parents </p><p>accourent. Ils en usent dailleurs allgrement. </p><p>LES SENTIMENTS </p><p>Cest la capacit que nous avons ressentir de laffection, du rejet, de lamour, de la haine pour un individu, un </p><p>objet, une situation. </p><p>LES EMOTIONS </p><p>Cest un ensemble de manifestations qui refltent notre tat desprit. On peut citer la joie, la peur, la surprise, la </p><p>tristesse, etc. </p><p>LES FAILLES </p><p>Pour prendre ses dcisions, lhomme rcolte des informations aux travers de ses sens. Les cinq sens que sont la </p><p>vue, loue, le toucher, lodorat et le got. Ces sens sont comme des capteurs qui permettent lhomme </p><p>dinteragir avec son environnement. Cest par ses sens que lme de lhomme reoit des informations qui le </p><p>conduisent au pch. Cest aussi par eux que lhomme reoit les informations qui le conduisent la repentance. </p><p>Tout le combat du chrtien consiste donc discipliner ses sens (Comme un frre en a eu lillumination. Que </p><p>Dieu soit bnit). </p></li><li><p> Ainsi, une vue expose des images caractre rotique (via la tlvision, internet, murs vestimentaires) va </p><p>souiller lme. Une me ainsi souille va concevoir le pch et passer lacte en utilisant le corps. Jacques 1 :12-</p><p>15 14 Mais chacun est tent quand il est attir et amorc par sa propre convoitise. 15 Puis quand la convoitise </p><p>a conu, elle enfante le pch ; et le pch, tant consomm, produit la mort. .Cest pour a que beaucoup de </p><p>chrtiens sont dans la convoitise, la masturbation, ladultre et toutes les impudicits quon connat. </p><p>De tous les sens, la vue est sans aucun doute celui quil faut surveiller de trs prs. Elle occupe elle seule 50% </p><p>de lactivit de nos cerveaux daprs les scientifiques. Au travers delle, lesprit capte mme des informations </p><p>qui chappent lme do lintrt des images subliminales prsentes dans des dessins anims, publicits et </p><p>films. </p><p>Les analogies avec le got, le toucher, loue et lodorat sont les mmes. Une information venant de lextrieur </p><p>produit la convoitise dans lme puis lme conoit le pch et le matrialise soit en pense soit en acte. Parfois </p><p>dabord en pense puis en acte. Eve naurait jamais pch si elle navait pas expos sa vue la beaut du fruit </p><p>et si elle navait pas expos son oue la parole du serpent. Le vrai combat des chrtiens nest donc pas contre </p><p>les dmons, les satanistes, les sorciers ; Le combat du chrtien est dabord contre lui-mme. Contre le vieil </p><p>homme. Celui qui incite tes yeux regarder un dcollet alors que tu ne veux, apprcier le bon vin plus que tu </p><p>ne devrais, aimer la musique du monde alors que tu la sais pollue, etc. Paul dira dans Romains 7 :14 14 Nous </p><p>savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au pch. 15 Car je n'approuve pas </p><p>ce que je fais, puisque je ne fais pas ce que je veux, mais je fais ce que je hais. 17 Et maintenant donc ce </p><p>n'est plus moi qui fais cela, mais c'est le pch qui habite en moi. 18 Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en </p><p>moi, c'est--dire dans ma chair, vu que le vouloir est bien attach moi, mais je ne trouve pas le moyen </p><p>d'accomplir le bien. 19 Car je ne fais pas le bien que je veux, mais je fais le mal que je ne veux pas. 20 Or si je </p><p>fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le pch qui habite en moi. 21 Je trouve donc </p><p>cette loi au-dedans de moi : Quand je veux faire le bien, le mal est attach moi. 22 Car je prends bien plaisir </p><p> la loi de Dieu, quant l'homme intrieur ; 23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui combat contre </p><p>la loi de mon entendement1, et qui me rend prisonnier la loi du pch, qui est dans mes membres. 24 Ah, </p><p>misrable que je suis ! Qui me dlivrera du corps de cette mort ? 25 Je rends grces Dieu par Jsus-Christ, </p><p>notre Seigneur ! Ainsi donc, moi-mme, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair </p><p>esclave de la loi du pch. </p><p>La Chair dont il est question ici nest pas le corps physique. Le corps physique nest juste quune enveloppe qui </p><p>obi la volont manifeste au niveau de lme. Lhomme charnel est donc celui dont la volont nest dicte que </p><p>par ses sens. A linstar de Lot qui choisira la plaine du Jourdain en quittant Abraham (Gense 13 :10). Ou encore </p><p>Isaac qui aimait beaucoup Esa parce que ce dernier lui apportait de la bonne viande manger (Gense 25 :28) </p><p>alors que le Seigneur lavait pourtant dj rejet. </p></li><li><p>Cest dans la chair que nat le pch. Paul dira ceci dans Galates 5 :19-21 19 Car les uvres de la chair sont </p><p>videntes : Ce sont l'adultre, la fornication, l'impuret, l'impudicit, 20 l'idoltrie, la sorcellerie, les inimitis, </p><p>les querelles, les jalousies, les animosits, les disputes, les divisions, les sectes, 21 les envies, les meurtres, </p><p>l'ivrognerie, les excs de table, et les choses semblables celles-l, au sujet desquelles je vous prdis, comme </p><p>je vous l'ai dj dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hriteront pas le Royaume de Dieu. </p><p>Cest cette partie charnelle de lme que lennemi utilise pour sduire lhomme ou le perscuter. Dans la </p><p>perscution, il y a une arme terrible que lennemi utilise contre les hommes cest la blessure de lme. Cest le </p><p>thme que nous allons aborder par la suite. </p><p>LES BLESSURES DE L AME </p><p>Dans le mcanisme de prise de dcisions des hommes que nous avons dcrit plus haut, on se rend compte que </p><p>si lme est pollue, le mcanisme est comme enray et ne peut prendre que de mauvaises dcisions. Cest une </p><p>faille que lennemi utilise allgrement en infligeant des blessures nos mes. </p><p>Ces blessures sont souvent infliges au travers de lhumiliation, de la violence sexuelle, violence physique, de la </p><p>rupture de liens affectifs, etc. </p><p>Une personne ainsi blesse peut perdre la foi, rentrer en contestation avec Dieu, tre plonge dans lamertume </p><p>voir mme tre atteinte dun esprit dgarement. </p><p>Notons galement que chaque fois quune me est blesse, un ou plusieurs dmons viennent prendre place. </p></li><li><p>HUMILIATION : LES CAS DE SAMSON, DAVID ET ABSALOM </p><p>SAMSON </p><p>Samson, juge en Isral et prophte dot dune onction extraordinaire va pouser une femme parmi les philistins. </p><p>Au moment de consommer le mariage, Samson trouve que son beau-pre la donne un autre. Juges 15 :1 Et </p><p>il arriva quelque jours aprs, au jour de la moisson des bls, que Samson alla visiter sa femme, et lui porta un </p><p>chevreau. Il dit : J'entrerai vers ma femme dans sa chambre. Mais le pre de sa femme ne lui permit pas d'y </p><p>entrer. 2 Car il lui dit : J'ai cru que tu avais de la haine pour elle, c'est pourquoi je l'ai donne ton compagnon . </p><p>A partir de ce moment, Samson qui avait t jusque-l un prophte exceptionnel va commencer sgarer. Il </p><p>dcide dutiliser son onction pour se venger tout de suite puis commence avoir des relations avec des </p><p>prostitues, etc jusqu livrer le secret de son onction Dalila avec la fin quon connait. Le point de dpart de </p><p>cette dchance est lhumiliation subie de la part de son beau-pre. Il sagit l dune arme qui teint beaucoup </p><p>de prophte encore de nos jours. </p><p>DAVID </p><p>Lexemple de David est plus conforme lattitude que doivent adopter les enfants de Dieu. 1 Samuel 25 :44 Car </p><p>Sal avait donn Mical, sa fille, femme de David, Palthi, fils de Lasch, qui tait de Gallim . On apprend ici </p><p>que Mical fille de Saul et pouse de David a aid son mari senfuir de son pre qui essayait de le tuer. Saul, pour </p><p>se venger et humilier David, donna Mical un autre. David, au lieu de se frustrer et se venger, va pargner </p><p>plusieurs fois...</p></li></ul>

Recommended

View more >