Les Régles de la ligue française de Poker saison 5

  • Published on
    20-Oct-2014

  • View
    2.629

  • Download
    2

DESCRIPTION

Ligue Franaise de Poker Rgles des tournois Saison 5 exemple :LES REGLES GENERALES : LES CARTES MORTES :LA DONNE : LES ACTIONS ET LES RELANCES :

Transcript

Ligue Franaise de Poker Rgles des tournois Saison 5

1

Rgles Gnrales des tournois

de la Ligue Franaise de Poker

Saison 5

Attention:

Pendant la phase dcriture et de rcriture des rgles, vrifiez bien que la date de version en bas de cette page est la mme pour tous. Seul le rdacteur est autoris changer cette date, charge lui de faire parvenir les documents jour au groupe.

Version 21-05-2013

SOMMAIRELES REGLES GENERALES :7LA REGLE DOR.7LE FLOOR.7LES RECLAMATIONS.7LES MINEURS.7LE TIRAGE AU SORT.7LES PERSONNES HANDICAPEES.7LA MASSE TOTALE DES JETONS.7LA DONNE :7LE TIRAGE AU SORT DU BOUTON.7LES CROUPIERS OU LES DONNEURS.7LE MELANGE DES CARTES.8LES REPETITIONS DE FAUSSES DONNES.8LES CARTES RETOURNEES.8LES CARTES TOMBEES DE LA TABLE.8LA CARTE MORTE MELEE A LA MAIN.8LES FAUSSES DONNES GENERALES.8LES CARTES FLASHEES.8LES CARTES A LENVERS.9LES JOKERS.9LE PAQUET IRREGULIER.9LES ACTIONS APRES UNE FAUSSE DONNE.9LES ACTIONS SUBSTANTIELLES.9LES CARTES DES JOUEURS ABSENTS9LES RETARDS ET ENREGISTREMENTS TARDIFS.9LES CARTES ET LES JETONS DES RETARDATAIRES.9LES CARTES ET LES JETONS DES JOUEURS LEVES DE TABLE.9LE FLOP SANS CARTE BRULEE.10LE FLOP AVEC DEUX CARTES BRULEES.10LE FLOP A QUATRE CARTES.10LA TURN OU RIVER SANS CARTE BRULEE.10LE FLOP PREMATURE.10LA TURN PREMATUREE.10LA RIVER PREMATUREE.10LES BOARDS PREMATURES.10LES ACTIONS APRES UN FAUX BOARD.10LES CHANGEMENTS DE CARTES.10LES CARTES MORTES :11PASSER.11LA MAIN JETEE INDISCERNABLE.11LA MAIN JETEE DISCERNABLE.11LA MAIN TUEE.11LES APPAREILS DE COMMUNICATION.11LES DELAIS ET LE TEMPS.11LES ABUS SUR LES DELAIS.11LES CARTES DEVOILEES :11ANNONCER OU EXPOSER SA MAIN.11EXPOSER SA MAIN AU MILIEU DE LA TABLE.12LE TYPE DE TOURNOI :12LE FREEZOUT.12LES BLINDS ET LES CHANGEMENTS DE PLACES :12LA MONTEE DES BLINDS.12QUAND COMMENCE UNE NOUVELLE MAIN.12LE BOUTON MORT.12LE GROS BLIND AVANCE TOUJOURS.12LE DROIT AU BOUTON.12LORDRE DE FERMETURE DES TABLES.12LE DEPLACEMENT DES JOUEURS.12LECART MINIMUM POUR EQUILIBRER.13LE JOUEUR CHOISIT POUR EQUILIBRER.13DEPLACEMENT DU JOUEUR.13LE JOUEUR DEPLACE JOUE DE SUITE.13LE PETIT BLIND ABSENT.13LE DONNEUR ABSENT.13LE BOUTON EN TETE A TETE.13LE PASSAGE EN TETE A TETE.13LES ACTIONS ET LES RELANCES :13LES ACTIONS DEBOUT.13MISER A MI-CHEMIN.13LA PAROLE ENGAGE LE JOUEUR.13LES PAROLES ET ACTIONS NON OFFICIELLES.14LES ACTIONS MAL COMPRISES.14TAPER SUR LA TABLE.14JOUER IN THE DARK.14LA MISE MINIMUM.14LA RELANCE CORRECTE.14LE MONTANT TOTAL.14LA RELANCE MINIMUM.15LE TAPIS PREFLOP INFERIEUR AU GROS BLIND.15LE TAPIS PREFLOP INFERIEUR A LA RELANCE MINIMUM.15LE TAPIS POSTFLOP INFERIEUR AU GROS BLIND.15LES MISES INSUFFISANTES AVEC ANNONCE VERBALE.15LES MISES INSUFFISANTES SANS ANNONCE VERBALE.15LES MISES INSUFFISANTES EN SERIES.15LE POT COMPLET.15LE DROIT A LA SUR-RELANCE.15UN JOUEUR OUBLIE SANS ACTIONS SUBSTANTIELLES.16UN JOUEUR OUBLIE AVEC ACTION SUBSTANTIELLE.16DEUX ACTIONS SIMULTANEES.16NE PAS JOUER A SON TOUR.16LE STRING-BET.16COMPTER LES JETONS.16LA REGLE DU JETON UNIQUE.17LABATTAGE (ou SHOWDOWN) :17LA REGLE DU SHOW ONE SHOW ALL.17MONTRER UNE SEULE CARTE.17LORDRE DABATTAGE DES MAINS.17LES MAINS A TAPIS.17LE DROIT DE CACHER UNE MAIN PERDANTE.17LE DROIT DE CACHER UNE MAIN GAGNANTE.17LE DROIT DE VOIR LES CARTES A LABATTAGE.17LES MALENTENDUS A LABATTAGE.18LA MAIN GAGNANTE A LABATTAGE.18PROTEGER LA MAIN GAGNANTE.18LA MAIN GAGNANTE TUEE.18LE VAINQUEUR INDEFINI.18LE JETON SUPPLEMENTAIRE.18LES PARTAGES MULTIPLES.18LES JOUEURS SORTANTS.18DEUX SORTANTS SIMULTANES.18ANNONCER LES ERREURS.18LEFFET RETROACTIF :19LA FIN DUNE MAIN.19LA FIN DUN TOUR DENCHERES.19LES JOUEURS ASSIS A LA MAUVAISE PLACE.19LE CHIP RACE :19LA PLACE N1.19LA DISTRIBUTION DES CARTES.19LE NOMBRE DE JETONS SUPERIEURS.19LA HIERARCHIE DES CARTES.19UN JETON SUPERIEUR AU MAXIMUM.19ON NE PEUT ETRE ELIMINE PAR UN CHIP RACE.19LES JETONS INFERIEURS TARDIFS.20SUR LA TABLE :20LES CARTES VISIBLES.20LES JETONS VISIBLES.20LES JETONS LISIBLES.20LES OBJETS DIVERS.20LETHIQUE :20LE RESPECT.20SE TAIRE HORS DU COUP.20LE RABBIT HUNTING.20GENER LE TOURNOI.20LA LANGUE UTILISEE.21COMMUNIQUER AVEC UN APPAREIL.21SOUS JOUER OU PASSER DES JETONS.21DEVOILER UNE MAIN PASSEE.21LES SANCTIONS :21LA HIERARCHIE DES SANCTIONS.21

LES REGLES GENERALES :LA REGLE DOR.

Le directeur de tournoi et ses assistants se rservent le droit de sanctionner toute action nuisant selon eux au bon droulement du tournoi ou au confort de ses participants. Ils se basent pour se faire sur leur propre jugement en utilisant le bon sens et la justice comme critres prioritaires de leurs dcisions. Pour respecter ces critres, certaines circonstances particulires peuvent parfois imposer aux responsables de prendre une dcision allant lencontre des rgles crites. Les dcisions du directeur de tournoi sont dfinitives et sans appel.

LE FLOOR.

Il est compos dun Directeur de Tournoi (TD), dassistants (Floor Manager) et, le cas chant, dun animateur. Ce dernier commente les coups en direct et annonce lorganisation du tournoi (augmentation des blinds, les pauses, etc.). En cas dabsence danimateur, ce rle est dvolu au TD.

Aucun de ces membres ne peut participer en tant que joueur aux tournois quils sont censs arbitrer selon la rgle que lon ne peut tre la fois juge et partie.

LES RECLAMATIONS.

Le fait de sinscrire un tournoi implique de la part des participants une acceptation tacite de lensemble des rgles crites et de toutes les dcisions qui seront prises par le directeur de tournoi et par ses assistants. Aucune rclamation envers un organisme extrieur ne sera ainsi recevable.

LES MINEURS.

Aucun mineur ne peut participer un tournoi.

LE TIRAGE AU SORT.

En dbut de tournoi, les places sont tires au sort, quelle que soit la mthode employe (tickets, logiciel, etc.). Sont aussi retires au sort : les places en dbut de journe suite la fusion de deux journes antrieures et les places en table finale. Tout autre tirage au sort des places (trois dernires tables ou autre) est facultatif devra tre prcis sur le rglement du tournoi en question.

LES PERSONNES HANDICAPEES.

Toutes accommodations par rapport lorganisation officielle pourront tre prises par les managers pour favoriser le confort des personnes handicapes.

LA MASSE TOTALE DES JETONS.

Les joueurs reoivent une quantit identique de jetons (la cave ) et le tournoi se termine quand un seul joueur possde tous les jetons.

LA DONNE :LE TIRAGE AU SORT DU BOUTON.

Le bouton (ou premier donneur) est dtermin par tirage avec les cartes.

LES CROUPIERS OU LES DONNEURS.

Les croupiers mlangent et donnent les cartes sans intervention des joueurs. Sans croupier, ce sont les joueurs qui donnent les cartes tour de rle. Dans ce cas, un joueur ne peut en aucun cas tre dsign comme donneur permanent. Il peut nouveau y avoir un ou plusieurs croupiers lors des tables finales. Dans ce cas, le croupier ne devra EN AUCUN CAS tre membre dun club reprsent la table o il officie. Le rglement qui sappliquera redeviendra alors celui du tournoi avec croupiers.

LE MELANGE DES CARTES.

Le mlange des cartes est obligatoire. Sans croupier cest le donneur qui mlange les cartes et les propose couper son voisin de droite (le cut-off). Ce dernier est oblig de couper et doit laisser au moins 3 cartes dans chaque tas.

LES REPETITIONS DE FAUSSES DONNES.

Dans le cadre dun tournoi sans croupier, toute rptition exagre de fausses donnes, derreurs ou de cartes retournes par un mme donneur sera sanctionne.

LES CARTES RETOURNEES.

Une carte retourne est obligatoirement morte si cela est du fait du donneur ou d'un mouvement jug involontaire du joueur. Le joueur concern ne peut pas choisir de la garder. La donne continue normalement jusqu la fin et une ultime carte (celle qui devait tre la premire carte brule) est donne au joueur concern en change de sa carte retourne. Cette dernire est place (toujours visible) sur le paquet et sera la premire carte brule avant le flop. Une fois brule, cette carte est nouveau jete face cache sur la table pour viter toute confusion avec le board. Il est donc tout fait possible dans certains cas que le dernier joueur servi (donneur ou bouton) reoive ainsi deux cartes la suite.

LES CARTES TOMBEES DE LA TABLE.

Une carte tombe de la table du fait du donneur ou d'un mouvement jug involontaire du joueur pendant la donne est toujours considre retourne et morte (mme si elle est face cache au sol et que personne ne la vue). Si elle est tombe du fait du joueur, elle doit tre joue.

LA CARTE MORTE MELEE A LA MAIN.

Si un joueur mle une carte morte (retourne par le donneur ou tombe par terre par exemple) son autre carte, lensemble de sa main est alors considr comme morte mais les autres joueurs continuent le coup.

LES FAUSSES DONNES GENERALES.

Les cas de fausse donne ( miss deal ) :

La toute 1re ou 2me carte est retourne

Une seconde carte est retourne

Mauvais ordre de donne

Nombre incorrect de cartes (sauf si une seule carte en plus est donne au petit blind : elle est reprise, dvoile et sera la carte brle)

Aucune fausse donne ne peut tre annonce sur un acte volontaire dun joueur : ce joueur seul sera hors du coup.

LES CARTES FLASHEES.

Si une carte est annonce vue ou flashe malgr le fait quelle soit retombe face cache, seul son propritaire peut dcider de la refuser en lannonant clairement avant mme de la toucher. Sil ne la conserve pas, elle est considre comme une carte retourne par le donneur et est effectivement retourne. Sil a touch la carte avant dannoncer quil la refuse, il doit la garder. Si (de grs ou de force) le propritaire dune carte annonce flashe la garde, il nest absolument pas tenu de la montrer. La personne ayant estim avoir vu la carte nest ni tenue ni interdite de dire ce quelle a vu ou cru voir. En prsence de croupiers, ces derniers peuvent aussi doffice dclarer une carte flashe .

LES CARTES A LENVERS.

Toute carte apparaissant directement face visible dans le paquet (boxed card) doit tre clairement montre tous les joueurs puis tre mise de ct pour le reste du coup. Bien que pouvant influencer tactiquement la fin du coup, elle ne doit en rien modifier la donne et doit tre considre comme une feuille morte dcouverte au milieu du paquet. Deux cartes lenvers ou plus crent une fausse donne automatique si cela arrive pendant la donne initiale. Aprs la donne initiale, deux nouvelles cartes lenvers annulent le coup si des enchres sont encore possibles. Si plus aucune enchre nest possible, toutes les cartes lenvers doivent tre ignores comme indiqu au dbut de la rgle. Un coup annul doit tre intgralement rejou et toutes les mises doivent tre rendues leurs propritaires.

LES JOKERS.

Tout joker apparaissant ou annonc immdiatement est sans effet, il ne doit en rien modifier la donne et doit tre considre comme une feuille morte dcouverte au milieu du paquet. Un joker annonc tardivement par son possesseur annule sa main (une main incomplte est toujours considre comme morte) mais cela nannule pas le jeu en cours.

LE PAQUET IRREGULIER.

Toute irrgularit flagrante dcouverte dans le paquet pendant le jeu (carte double, carte manquante, carte diffrente) annule le coup. Tous les coups prcdents sont valids car dfinitivement termins et aucun recours nest possible. Un coup annul doit tre intgralement rejou et toutes les mises doivent tre rendues leurs propritaires.

LES ACTIONS APRES UNE FAUSSE DONNE.

Si des actions substantielles ont lieu avant que la fausse donne ne soit constate, le jeu continu tel quel mais uniquement avec les joueurs non concerns directement par la fausse donne et en labsence de toute aberration.

LES ACTIONS SUBSTANTIELLES.

Une action substantielle consiste en deux actions impliquant des jetons (bet, call ou raise) ou en trois actions en tout.

LES CARTES DES JOUEURS ABSENTS.

Si un joueur est absent de la table : ses cartes lui sont distribues mais sa main est dclare morte immdiatement la fin de la donne et avant toute action. Un joueur doit tre assis sa place lors de la distribution de la dernire carte au bouton (ou au donneur) pour ne pas voir sa main dclare morte.

LES RETARDS ET ENREGISTREMENTS TARDIFS.

Chaque tournoi accepte un retard de 3 rounds au maximum.

LES CARTES ET LES JETONS DES RETARDATAIRES.

Les retardataires (enregistrs ou pas) reoivent des cartes et les blinds leurs sont prlevs. A lissu du dlai accord, leurs jetons sont retirs du tournoi.

LES CARTES ET LES JETONS DES JOUEURS LEVES DE TABLE.

Si le joueur na rien annonc ou a annonc un retour : il reoit des cartes et les blinds lui sont prlevs jusqu' la disparition du tapis ou jusqu' son retour. Il est recommand aux joueurs qui sabsentent longtemps de laisser leur nom aux managers. Un joueur lev tapis ne peut pas gagner le coup.

Si le joueur a annonc un dpart dfinitif : ses jetons sont retirs du tournoi.

LE FLOP SANS CARTE BRULEE.

Si le flop est expos sans carte brle :

Si l'ordre dapparition des cartes est connu : la premire carte du flop est brle et une quatrime vient complter le flop.

Si l'ordre dapparition des cartes est inconnu : le flop est remlang faces caches et un manager tire au sort la premire carte brule (celle avant le flop). Une troisime carte est rajoute au flop.

LE FLOP AVEC DEUX CARTES BRULEES.

Si le flop est expos avec 2 cartes brles :

Si l'ordre dapparition des cartes est connu : la deuxime carte brle est expose comme premire carte du flop et la quatrime du flop sera la carte brle avant la turn.

Si l'ordre dapparition des cartes est inconnu : le flop est remlang faces caches et un manager tire au sort la deuxime carte brule (celle avant la turn). Ensuite les deux premires cartes brules sont remlanges faces caches et un manager tire au sort la premire carte brule (celle avant le flop), lautre rejoignant le flop.

LE FLOP A QUATRE CARTES.

Si le flop est expos avec 4 cartes :

Si l'ordre dapparition des cartes est connu : la quatrime du flop sera la carte brle avant la turn.

Si l'ordre dapparition des cartes est inconnu : le flop 4 cartes est remlang faces caches et un manager tire au sort la deuxime carte brule (celle avant la turn).

LA TURN OU RIVER SANS CARTE BRULEE.

Si la turn ou la river est expose sans carte brle : cette carte devient la carte brle et la suivante (la vraie turn ou river) est expose.

LE FLOP PREMATURE.

Si le flop est expos de manire prmature : le flop seul est repris, remlang au paquet, puis sera redonn sans carte brle (mme si une seule carte a t dvoile).

LA TURN PREMATUREE.

Si la turn est expose de manire prmature : la turn seule est mise de ct toujours expose. Une carte est brle et la suivante (qui devait tre la river) est expose en place de turn. Ensuite la carte mise de ct est remlange au paquet et une river sera expose sans brler de carte.

LA RIVER PREMATUREE.

Si la river est expose de manire prmature : la river seule est reprise, remlange puis une river sera expose sans brler de carte.

LES BOARDS PREMATURES.

Toute carte prmature doit tre reprise quelle que soit laction des joueurs oublis, mme sils passent (check ou fold). Dans tous les cas de cartes du board prmatures, les mises prcdant la faute du donneur ne sont pas annules.

LES ACTIONS APRES UN FAUX BOARD.

Si des actions substantielles ont lieu avant que lerreur dans le board ne soit constat, le jeu continu tel quel. Dans la mesure du possible, priorit sera donn faire apparatre par la suite les cartes qui devaient rellement arriver. Une action substantielle consiste en deux actions impliquant des jetons ou trois actions en tout.

LES CHANGEMENTS DE CARTES.

Les cartes ne sont pas changes la demande mais sur dcision du floor.

LES CARTES MORTES :PASSER.

Une main est morte sur un mot ou un geste indiquant un abandon mais cest aux joueurs suivants de vrifier la bonne interprtation du mot ou du geste. Passer (ou folder) oblige aussi jeter ses cartes faces caches au milieu de la table de telle manire quelles ne puissent tre vues.

LA MAIN JETEE INDISCERNABLE.

Toute main jete faces caches ayant touch une carte morte (le muck, rebus ou ballot) et juge indiscernable par le croupier est dclare irrmdiablement morte. Le joueur ne pourra pas mme rcuprer ses dernires mises non suivies ni relances sauf la partie qui ne pourrait tre couverte par ses adversaires encore en jeu.

LA MAIN JETEE DISCERNABLE.

Toute main jete faces caches nayant pas touch les autres cartes mortes et mme juge discernable par le croupier est dclare morte. Elle ne peut tre rcupre que dans de rares cas (impliquant une faute adverse et un montant consquent) et sur le seul jugement du directeur de tournoi.

LA MAIN TUEE.

Est morte toute main ramasse ou jete faces caches accidentellement par le croupier ou un autre joueur (rappel : cest au joueur de protger ses propres cartes). Si elle na pas touch dautres cartes mortes ou est juge discernable par le croupier, elle peut ventuellement tre rcupre dans certains cas (impliquant un montant consquent) et sur le seul jugement du directeur de tournoi. Si un joueur sest fait prendre son jeu mais que ses dernires mises nont pas encore t ni payes ni relances, il peut les rcuprer.

LES APPAREILS DE COMMUNICATION.

Est morte la main dun joueur ayant rpondu au tlphone ou ayant communiqu par lintermdiaire dun quelconque appareil. Cette rgle tant trs diversement applique : il importe lorganisateur de prciser exactement ses tolrances. En labsence de prcision, cette rgle doit tre applique.

LES DELAIS ET LE TEMPS.

Est morte la main dun joueur ayant dpass le dlai maximum de rflexion. Aprs un temps jug raisonnable le joueur a le droit 1 minute de rflexion, suivit dun dcompte de 10 secondes supplmentaires. La main est effectivement morte si le joueur concern na pas agi au moment prcis o le manager commence la dclarer morte (et non pas au zro par exemple). Ce dlai chronomtr peut tre demand ( le temps ou time ) par nimporte quel joueur assis la table (quil soit dans le coup ou non) ou par un manager mais jamais par le croupier.

LES ABUS SUR LES DELAIS.

Tout joueur abusant soit des dlais, soit de la demande de dlais, peut se voir infliger des sanctions.

LES CARTES DEVOILEES :ANNONCER OU EXPOSER SA MAIN.

Il est strictement interdit de rvler son jeu (ou une partie de son jeu) en annonant ou en montrant sa main avant la fin d'un coup (c'est dire quand des joueurs peuvent encore miser). Cela est valable mme si le joueur dsirant dvoiler son jeu est le dernier pouvoir encore miser (l'adversaire tant tapis). Cette faute sera sanctionne aprs le coup mais la main reste vivante.

EXPOSER SA MAIN AU MILIEU DE LA TABLE.

Si le joueur qui expose sa main sans aucun commentaire en plein milieu dun coup le fait en plus au milieu de la table : non seulement il sera sanctionn aprs le coup pour avoir dvoil son jeu mais son acte sera librement interprte par les managers comme un fold ou un call. De manire gnrale, pour lutter contre ce type dattitudes ambiges, les managers prendront une dcision protgeant les intrts des adversaires de ce joueur et seule la main maximum pourra toujours justifier un call (tout en maintenant la sanction pour avoir dvoil son jeu avant la fin des enchres).

LE TYPE DE TOURNOI :LE FREEZOUT.

Tous les tournois de la Ligue Franaise de Poker seront sans recave et sans add-ons

LES BLINDS ET LES CHANGEMENTS DE PLACES :

LA MONTEE DES BLINDS.

Lors dun nouveau round, les nouveaux blinds doivent tre appliqus si le coup suivant nest pas commenc.

QUAND COMMENCE UNE NOUVELLE MAIN.

Le coup suivant commence au mlange des cartes. En labsence de croupier le coup suivant commence au moment de lattribution du pot.

LE BOUTON MORT.

Il sera utilis le systme du bouton mort (dead-button) : cest le gros blind qui avance systmatiquement et entrane le reste (petit blind et bouton).

LE GROS BLIND AVANCE TOUJOURS.

Au dbut de chaque nouveau coup, le gros blind avance systmatiquement dune place dans le sens des aiguilles dune montre. Si personne nest assis cette place, il avance encore jusqu' trouver un joueur. Cette rgle est immuable et ne tolre aucune exception.

LE DROIT AU BOUTON.

Quelques soient les circonstances, on ne doit jamais enlever un joueur qui tait de petit blind le coup prcdent le droit dtre au bouton (ou donneur) le coup suivant. Cette rgle est immuable et ne tolre aucune exception.

LORDRE DE FERMETURE DES TABLES.

Lordre de fermeture des tables ainsi que le choix des tables vers lesquelles sont dplacs les joueurs doivent suivre une procdure prtablie.

LE DEPLACEMENT DES JOUEURS.

Les rgles concernant le dplacement des joueurs est rgit par le directeur de tournoi.

LECART MINIMUM POUR EQUILIBRER.

Les tables sont dsquilibres partir de 2 joueurs dcart entre deux tables.

LE JOUEUR CHOISIT POUR EQUILIBRER.

Quand un joueur dune table doit tre dplac pour quilibrage, on choisit le futur gros blind.

DEPLACEMENT DU JOUEUR.

Un nouveau joueur dplac pour rquilibrage doit tre assis la place dsigne par la tirage au sort mais ne peut en aucun cas jouer au petit blind.

LE JOUEUR DEPLACE JOUE DE SUITE.

Dans tous les cas possibles, un nouveau joueur la table reoit des cartes et joue immdiatement.

LE PETIT BLIND ABSENT.

Si le nouveau petit blind est absent (lancien gros blind vient dtre limin): il ny a pas de petit blind. Dans cet exemple et en labsence de croupier : le nouveau donneur va donner deux fois de suite car ce ne sont jamais les joueurs aux blinds qui donnent les cartes.

LE DONNEUR ABSENT.

Si le nouveau bouton est absent (lancien petit blind vient dtre limin), le joueur droite du bouton bnficie simplement de la position. Dans cet exemple et en labsence de croupier : lancien donneur redonne une seconde fois car ce ne sont jamais les joueurs aux blinds qui donnent les cartes.

LE BOUTON EN TETE A TETE.

En tte--tte il y a inversion : le bouton (ou donneur) mise le petit blind (et parle en premier avant le flop) et lautre joueur mise le gros blind (et parle en premier aprs le flop).

LE PASSAGE EN TETE A TETE.

Au moment du passage en tte--tte, on applique la rgle du bouton mort : le gros blind doit avancer et lautre joueur devient bouton (ou donneur) mme si cela fait rester le bouton (ou la donne) deux fois de suite sur le mme joueur.

LES ACTIONS ET LES RELANCES :LES ACTIONS DEBOUT.

Un joueur ne peut agir quassis. Toute action dclare debout ne sera pas prise en considration et tout abus pourra tre sanctionn.

MISER A MI-CHEMIN.

Les mises doivent tre faites mi-chemin du centre et uniquement runies dans le pot quand le tour denchres est termin. Un joueur misant de manire rptitive au centre du tapis au lieu de mi-chemin peut se voir infliger des sanctions.

LA PAROLE ENGAGE LE JOUEUR.

Toute annonce verbale dabandon, de parole, de suivi, douverture ou de relance engage son auteur et devient obligatoire. Le tmoignage du croupier fait autorit sur toute la table. Par contre en cas de dsaccord sur ce qui sest pass et en labsence de croupier, les tmoignages pourront ventuellement tre pris en compte par les managers mais se sont surtout les actes (o sont les cartes, o sont les jetons) qui seront dterminants.

LES PAROLES ET ACTIONS NON OFFICIELLES.

Il est de la responsabilit des joueurs eux-mmes de rendre tous leurs actes clairement comprhensibles par les autres. Toute action ou parole sortant du stricte cadre des rgles sera, de manire gnrale, considre comme nulle. Nanmoins tout joueur agissant ou parlant en dehors du stricte cadre des actions officielles du poker prend le risque de voir les croupiers, ses adversaires et surtout les managers en dcision finale interprter son acte ou ses paroles dune manire diffrente que celle quil avait prvu.

LES ACTIONS MAL COMPRISES.

Toute action mal interprte par un croupier nengage pas son auteur en cas derreur reconnue du croupier. Toute erreur sur un comptage de la part du croupier ou dun joueur initial nenlve en rien les responsabilits des joueurs suivants. Cest aux joueurs suivants de vrifier lexactitude des informations donnes en amont et ils restent responsables de leurs actions. Rappel : si le croupier ne reconnais pas son erreur car il estime laction du joueur initial ambigu, son interprtation est confirme de par la rgle prcdente. Toute action mal interprte sera maintenue telle que comprise si elle est suivie dactions substantielles (voir dfinition dans le chapitre La donne ) avant que le malentendu ne soit constat et si les rgles de mise et de relance sont respectes.

TAPER SUR LA TABLE.

A partir du flop, taper plusieurs fois sur la table avant toute enchre signifie parole (ou check). Ce geste ne signifie pas lacte de passer (ou fold). Taper plusieurs fois la table ne signifie donc strictement rien aprs des blinds ou des mises.

JOUER IN THE DARK.

Miser avant larrive des cartes du board (in the dark) est autoris sans aucune limite quant au nombre de joueurs sy risquant et au nombre de tours denchres ainsi dclars. En cas de dsaccord sur ce qui a t annonc : seules seront prises en compte les annonces confirmes par le croupier. En cas de dsaccord et en labsence de croupier, le manager tiendra compte (ou non) selon son libre jugement des tmoignages pour officialiser un nombre choisi dannonces avant larrive du board.

LA MISE MINIMUM.

Toute mise douverture avant ou aprs le flop doit tre au moins gale au gros blind en cours.

LA RELANCE CORRECTE.

Une relance doit tre faite :

Soit en misant sur le tapis le montant total et en une seule fois.

Soit en annonant clairement le montant total avant de le placer sur le tapis.

Soit en annonant clairement relance ou raise avant de procder lun des deux actes prcits.

LE MONTANT TOTAL.

Seul le montant total doit tre annonc car en cas de litige toute somme complmentaire annonce sera traduite par la somme totale (ex : plus 4000 sera traduit par le manager en total 4000 ). De mme, une annonce de montant abrg du style 5 sera toujours interprt par le plus petit montant possible (entre 500 et 5.000 par exemple, ce sera 500). Toute annonce rptitive et incorrecte de montant pourra tre sanctionne. Par contre dans le cas o une relance a t clairement annonce oralement avant tout autre action, il est possible de donner le montant en deux fois dans la mesure o le premier montant correspond lgalisation de la mise prcdente (relance : les 1500 plus 4000).

LA RELANCE MINIMUM.

Toute relance doit tre au minimum gale au double de la mise prcdente. (Exemple: blinds 100/200 Ouverture 500 relance minimale 1000-surrelance minimale 2000)

LE TAPIS PREFLOP INFERIEUR AU GROS BLIND.

Si un joueur n'a pas assez pour ouvrir hauteur du gros blind avant le flop, il est tapis mais les autres joueurs sont tenus d'ouvrir du montant minimum gal au gros blind (qui est considr comme une mise) ou de relancer au moins du double du gros blind.

Exemple: gros blind 100, tapis 30, suivit 100, relance minimum 200.

LE TAPIS PREFLOP INFERIEUR A LA RELANCE MINIMUM.

Si un joueur na pas assez pour relancer pr-flop du double du gros blind, il est tapis et les autres peuvent le suivre du montant de son tapis ou le relancer au moins du montant du gros blind. Exemple: gros blind 100, tapis 130, suivit 130, relance minimum 260.

LE TAPIS POSTFLOP INFERIEUR AU GROS BLIND.

Aprs le flop, si un joueur n'a pas assez pour ouvrir hauteur du gros blind, il est tapis et les autres peuvent le suivre du montant de son tapis ou le relancer au moins du montant du gros blind (puisque la valeur ajoute est infrieure au gros blind). Exemple: gros blind 100, tapis 30, suivit 30, relance minimum 130.

LES MISES INSUFFISANTES AVEC ANNONCE VERBALE.

Si une mise insuffisante est faite par erreur mais avec une annonce verbale officielle (par exemple je suis ou je relance ), laction annonce sera impose au joueur.

LES MISES INSUFFISANTES SANS ANNONCE VERBALE.

Si une mise insuffisante est faite par erreur mais sans annonce verbale officielle (par exemple des jetons poss en silence ou un montant annonc seul), les consquences dpendront du type de mise :

Mise douverture insuffisante (short-bet): sil sagit dune ouverture insuffisante, le montant doit tre align sur le gros blind (que nul nest cens ignorer).

Mise pour suivre insuffisante (short call): les jetons dj placs sur la table devront y rester et le joueur aura seulement le choix entre complter pour suivre (call) ou passer (fold) en abandonnant ses jetons. Si seule une somme (donc insuffisante) a t annonce sans action: cette annonce est considre comme nulle et le joueur est pri de reformuler librement son choix.

Relance insuffisante (short-raise): le complment sera impos au joueur sil avait atteint 50% du montant de la relance minimum. Dans le cas contraire, il sera contraint de simplement suivre (call). Tenir compte avant cela des rgles du jeton unique et des jetons multiples (voir en fin de chapitre).

LES MISES INSUFFISANTES EN SERIES.

Une srie derreurs de mises doit toujours tre rectifi partir de lerreur initiale sauf si les jetons ont t runis au milieu (voir rgles suivante) auquel cas lerreur est maintenue.

LE POT COMPLET.

Aprs la runion des jetons la fin du tour denchres et en cas de dsaccord sur lorigine dune anomalie concernant le montant total, le pot est dfinitivement considr comme complet.

LE DROIT A LA SUR-RELANCE.

En cas de relance tapis infrieure la relance minimum : les joueurs plac avant ayant dj mis et dont la mise est concern par cette relance insuffisante ne peuvent plus eux-mmes sur-relancer. Par contre, mme placs avant, si leur mise a t officiellement relance, soit directement soit par le cumul de plusieurs tapis, ils peuvent nouveau eux-mmes sur-relancer (exemple : A ouvre 100, B fait tapis 170, C fold, D suit 170, A ne peut plus sur-relancer). Les joueurs placs aprs et nayant pas encore jou peuvent toujours sur-relancer.

UN JOUEUR OUBLIE SANS ACTIONS SUBSTANTIELLES.

Si un ou deux joueurs oublient un joueur les prcdant et agissent donc avant leur tour sans quil soit dclar dactions substantielles (voir dfinition dans le chapitre La donne), leurs actions seront maintenues et ne pourront tre changes si la situation elle-mme ne change pas entre temps (si le joueur oubli passe, fait parole ou suit). Dans le cas contraire (le joueur oubli change la situation en ouvrant ou en relanant) : les fautifs pourront changer davis et seront libres des trois options (passer, suivre ou relancer). Les joueurs ayant pass (fold) avant leur tour ne peuvent, eux, jamais revenir sur leur dcision. Attention : Abandonner (fold) alors quon peut faire parole (check) sera sanctionn (selon lapprciation du manager) car on ne peut volontairement aider dautres joueurs.

UN JOUEUR OUBLIE AVEC ACTION SUBSTANTIELLE.

Si des actions substantielles sont constates aprs loubli dun joueur les prcdents, les actions sont maintenues et le joueur oubli (fautif davoir ragi trop tard) ne peut plus changer la situation qui sest constitue avant sa raction (il ne peut que passer ou suivre les enchres dj faites). Donc si une ouverture ou une relance a t effectue aprs lui mais avant sa raction et quil dcide de rester dans le coup, il ne pourra que suivre cette enchre quand reviendra son tour de jouer. Par contre, tout changement de situation (ouverture ou relance) effectu aprs sa dcision le libre totalement des trois options (passer, suivre ou relancer).

DEUX ACTIONS SIMULTANEES.

Si deux joueurs agissent simultanment: ils sont considrs comme ayant jou dans lordre et on vrifie simplement la cohrence de laction du deuxime.

NE PAS JOUER A SON TOUR.

Tout joueur agissant hors de son tour de manire rptitive se verra infliger des sanctions. Les annonces conditionnelles avant son tour ( Si tu Je ! ) doivent aussi tre dcourage par des sanctions. De plus, ces annonces devront tre appliques si la situation nest pas change : c'est--dire si la condition annonce (premire partie de la phrase) est ralise.

LE STRING-BET.

Une relance doit tre claire : annonce par la parole ou lacte en une seule fois et non pas en plusieurs tapes ou saccades (string bet) auquel cas seule la premire tape de la mise sera considre. Les croupiers sont habilits dclarer les string-bets. Un joueur abusant du string bet peut se voir infliger des sanctions.

COMPTER LES JETONS.

Le seul cas o une demande de compter les jetons doit tre accord est celui dune mise : le joueur (ou le croupier si le joueur refuse) doit compter et annoncer le montant total des jetons miss sur la demande dun adversaire encore en lice. En labsence de croupier, le joueur ayant mis doit annoncer lui-mme le montant des jetons pousss au milieu si cela lui est demand. Dans tous les autres cas (jetons restants devant un joueur, diffrence rajouter pour suivre, montant total du pot) aucune obligation nest faite ni au joueurs ni aux croupiers de compter quoi que ce soit. Miser le pot nest donc pas une annonce valable en no-limit puisque le pot nest jamais compt.

LA REGLE DU JETON UNIQUE.

Miser un jeton unique dune valeur suprieur sans aucune annonce aprs une mise ou aprs les blinds signifie suivre (call). Aprs le flop, miser en ouverture (en premier ou first in) un jeton unique dune valeur suprieur au gros blind en cours sans aucune annonce signifie une mise la hauteur du jeton. Lors dune relance avec un jeton suprieur unique, le montant de la relance doit tre annonc avant le contact du jeton avec le tapis. Si un jeton suprieur est mis avec une annonce de relance mais sans montant : le montant sera celui du jeton mis. La rgle du jeton unique doit tre applique mme si le joueur en question a dj mis des jetons pendant ce mme tour denchres (ses blinds ou ses mises antrieures sont dj sur la table).

LABATTAGE (ou SHOWDOWN) :LA REGLE DU SHOW ONE SHOW ALL.

Un jeu gagnant par abandon (donc avant labattage), sil est montr une personne, doit ltre tous.

MONTRER UNE SEULE CARTE.

Un joueur gagnant par abandon (donc avant labattage) peut ne montrer quune seule carte.

LORDRE DABATTAGE DES MAINS.

Un joueur prtendant gagner labattage doit montrer sa main. Cest au dernier relanceur du dernier tour denchres (ou au premier de parole sil ny a pas eu de mise au dernier tour) dexposer dabord son jeu, puis ceux qui prtendent le battre dans le sens des aiguilles dune montre. Il est cependant de bon ton de montrer rapidement un jeu fortement susceptible de gagner.

LES MAINS A TAPIS.

Quand plus aucune mise ne peut tre effectue avant la fin dun coup parce que tous les joueurs (ou tous sauf un) sont tapis : toutes les cartes des joueurs encore dans le coup sont obligatoirement et immdiatement rvles et ne peuvent en aucun cas tre jetes faces caches. Les cartes restantes du board sont alors rvles et le gagnant est dsign.

LE DROIT DE CACHER UNE MAIN PERDANTE.

Les joueurs renonant gagner et nayant pas encore montr leur main peuvent la jeter faces caches (sauf dans le cas des joueurs tapis). Cet acte nest pas une action de passer (fold) car cela nexiste pas labattage mais bien un simple droit de jeter sa main (muck) qui ne prendra effet que lorsque la main sera effectivement mlange aux autres cartes jetes par le croupier ou le donneur. Cet acte peut-tre interrompu par une demande exceptionnelle voir les cartes (voir plus loin).

LE DROIT DE CACHER UNE MAIN GAGNANTE.

Dans le cas dun abattage ou tous les joueurs sauf un renoncent gagner en jetant leurs cartes faces caches, le dernier joueur gagne le pot comme possesseur de la dernire main vivante et nest pas oblig de la montrer. Cet acte peut-tre interrompu par une demande exceptionnelle voir les cartes (voir plus loin).

LE DROIT DE VOIR LES CARTES A LABATTAGE.

Nimporte quel joueur la table peut exiger de voir exceptionnellement les mains non dvoiles qui taient prsentes labattage. Nanmoins ce droit na pour seul but que de combattre la collusion et il ne pourra en aucun cas tre utilis ni en tte tte ni de manire continuelle. Ce droit nest habituellement accord par les managers quune seule fois par personne et par tournoi.

LES MALENTENDUS A LABATTAGE.

Les cartes parlent : elles dterminent le vainqueur si des annonces incorrectes de mains ont t faites. Une mauvaise annonce de main juge volontaire ou rptitive par larbitrage sera sanctionne. Une main jete faces caches pendant labattage peut tre rcupre par son propritaire (puisquil ne sagit pas dune main passe, voir plus haut) si elle est juge discernable et sous le contrle du directeur de tournoi. Une main jete faces caches pendant labattage et qui se retourne, soit accidentellement, soit par lintervention du gagnant en cours, est vivante. Une main jete faces caches pendant labattage et retourne soit par le croupier, soit par un quelconque joueur autre que le gagnant en cours, soit sur une demande de ces mmes joueurs, est morte. Toute main non clairement discernable est morte, mme dans le cas dune mauvaise annonce adverse. Rappel : cest aux joueurs de protger leurs mains jusqu ce que le vainqueur soit clairement tabli.

LA MAIN GAGNANTE A LABATTAGE.

La main gagnante montre par le vainqueur labattage doit ltre entirement (les deux cartes) et tous.

PROTEGER LA MAIN GAGNANTE.

La main gagnante doit absolument tre protge et mise lcart par le croupier ou le donneur et ceci mme sur abandon des adversaires. Ceci afin de systmatiquement ramasser les mains perdantes et dtre sr dattribuer les jetons la dernire main vivante avant de la ramasser elle-mme et de la mlanger au paquet.

LA MAIN GAGNANTE TUEE.

Une main gagnante tale ne peut tre accidentellement tue par un croupier : le vainqueur se verra remettre ses gains.

LE VAINQUEUR INDEFINI.

Si un pot est attribu prmaturment un joueur sur une faute du donneur ou dun joueur hors du coup et que cette faute a provoqu une situation ou le vritable vainqueur ne peut tre dfini : le pot sera partag entre les derniers joueurs en lice.

LE JETON SUPPLEMENTAIRE.

En cas de partage, les jetons indivisibles sont donns aux premiers joueurs gauche du bouton (ou du donneur).

LES PARTAGES MULTIPLES.

Les pots multiples sont partags un par un en cas de partages multiples et cela en commenant par les pots extrieurs.

LES JOUEURS SORTANTS.

Un joueur limin est annonc par le croupier et doit quitter la table. En labsence de croupier il doit sannoncer aux responsables. Seuls les joueurs encore en lice peuvent tre assis une table de tournoi.

DEUX SORTANTS SIMULTANES.

Si deux joueurs sont limins en mme temps, celui ayant possd le plus gros tapis au dbut du coup sera le mieux class. Si les deux joueurs possdaient le mme tapis, ils sont dfinitivement ex-quo.

ANNONCER LES ERREURS.

Les joueurs (mme hors du coup) sont encourags signaler et aider rectifier toute erreur faite lors de lattribution finale des pots.

LEFFET RETROACTIF :LA FIN DUNE MAIN.

Aucune dcision ne peut avoir deffet rtroactif sur un coup prcdent quand le suivant est commenc. Il faut donc intervenir de suite. Rappel: avec croupiers le coup suivant commence au mlange des cartes et sans croupier le coup suivant commence au moment de lattribution du pot.

LA FIN DUN TOUR DENCHERES.

Rappel : lors dun tour denchre, le pot est considr comme complet lorsque toutes les mises ont t runies au centre de la table. Aucun recours nest possible.

LES JOUEURS ASSIS A LA MAUVAISE PLACE.

Dans le cas simple dun ou plusieurs joueurs assis depuis le dpart aux mauvaises places : ils doivent conserver les jetons quils ont utiliss, quils soient dplacs ou non. Le cas dun joueur utilisant par inattention les jetons appartenant quelquun dautre doit tre trait par le bon sens du manager. Ce dernier doit rtablir au mieux la situation, en protgeant autant que possible les intrts du rel propritaire des jetons et en se fiant ventuellement au tmoignage du croupier. Pour ce faire, aucun jeton supplmentaire ne peut-tre rajout au tournoi et seuls peuvent tre utiliss les jetons du joueur fautif, mme sils se trouvent une autre table.

LE CHIP RACE :LA PLACE N1.

Le chip race est effectu en commenant par la place n1 (premier joueur gauche du croupier) et ceci quelle que soit la position du bouton.

Sans croupier et en labsence de numro sur la table, il est effectu en commenant par le premier joueur gauche du bouton (le bouton ayant t positionn pour la reprise aprs le chip race). Il est alors distribu aux joueurs une carte par jeton supplmentaire.

LA DISTRIBUTION DES CARTES.

Les cartes sont distribues dcouvertes et en bloc joueur par joueur : un joueur avec 3 jetons supplmentaires recevra par exemple ses 3 cartes en mme temps.

LE NOMBRE DE JETONS SUPERIEURS.

Le nombre total des jetons suprieurs qui seront distribus est calcul sur lensemble des jetons infrieurs restant sur la table, arrondi au-dessus.

LA HIERARCHIE DES CARTES.

Les meilleures cartes recevront un jeton suprieur. En cas dgalit lordre hirarchique est le suivant: Pique, Cur, Carreau, Trfle.

UN JETON SUPERIEUR AU MAXIMUM.

Aucun joueur ne peut recevoir plus dun jeton suprieur, mme sil a les deux plus fortes cartes ou mieux.

ON NE PEUT ETRE ELIMINE PAR UN CHIP RACE.

Un joueur ne peut pas tre limin dun tournoi par le chip race. Sil ne lui reste que quelques jetons, le joueur participe au chip race normalement mais reoit automatiquement lun des jetons redistribus aux joueurs et ceci quelque soient les cartes quil reoit pendant lopration.

LES JETONS INFERIEURS TARDIFS.

Si des jetons de lancienne plus petite valeur (qui ont dj t retirs) sont retrouvs aprs le chip race, ils ne peuvent plus tre convertis et sont donc retirs du tournoi.

SUR LA TABLE :

LES CARTES VISIBLES.

Les cartes doivent rester au-dessus du niveau de la table et tre visibles. Toute consquence sur le jeu sera arbitre au dtriment du joueur fautif si les cartes taient lextrieur du bord de la table ou si elles taient invisibles pour le croupier ou le donneur. Rappels : les autres joueurs sont, eux, tenus de se rappeler des personnes encore prsentes dans la main.

LES JETONS VISIBLES.

Les jetons doivent rester sur la table, mme pendant les breaks. Tout jeton pos sur la table et provenant de lextrieur (ou de la poche) sans lautorisation des managers est retir du tournoi. Le joueur responsable sera sanctionn sans avertissement et selon un degr choisi par les managers. Pendant les dplacements officiels de table table, cette rgle de visibilit reste valable.

LES JETONS LISIBLES.

Les jetons peuvent tre rangs librement mais de manire ce que tous les adversaires puissent en deviner le montant approximatif (pas de jetons cachs, ni de tas en vrac, ni de piles aux couleurs dans le dsordre). On ne peut utiliser de rack que lors des dplacements.

LES OBJETS DIVERS.

Le directeur de tournoi et lensemble de son personnel restent libres destimer la gne que peuvent occasionner (ou pas) les objets, nourritures et autres boissons poss sur la table et den demander le retrait.

LETHIQUE :

LE RESPECT.

Aucune remarque ngative ne doit tre faite sur la manire de jouer dun adversaire de manire inutile, rptitive ou juge excessive par larbitrage : sanction.

SE TAIRE HORS DU COUP.

Un joueur hors du coup ou un spectateur ne peuvent mettre strictement aucune remarque pouvant influencer le jeu en cours : sanction.

LE RABBIT HUNTING.

Si un coup se termine avant la fin, il est interdit de regarder les cartes qui seraient arrives au tableau (le rabbit-hunting ) : sanction.

GENER LE TOURNOI.

Toute attitude excessive pouvant gner le confort des autres participants peut donner lieu des sanctions sur le libre jugement des managers (gestes, bruits, paroles, tenues, objets, attitudes, etc.).

LA LANGUE UTILISEE.

Les deux seules langues officiellement autorises sont la langue du pays o se situe le tournoi et langlais.

COMMUNIQUER AVEC UN APPAREIL.

Concernant les communications audio (comme rpondre oralement au tlphone) le joueur est tenu de sloigner de la table pour ne pas dranger le cours du jeu. Rappel : est morte la main joueur ayant rpondu au tlphone ou ayant communiqu pendant le coup par lintermdiaire dun appareil quelconque.

SOUS JOUER OU PASSER DES JETONS.

Le poker est un jeu individuel. Sous-jouer pour favoriser un autre joueur ou donner directement des jetons sera sanctionn sans avertissement. La seule sanction automatique concerne le fait de ne pas relancer la main maximum (mme si elle peut tre galise) en position de dernier de parole et lors du dernier tour denchres. Le niveau de sanction sera la discrtion du directeur de tournoi.

DEVOILER UNE MAIN PASSEE.

Une main montre a une personne avant dtre jete (fold) doit ltre tous ( show one show all ) mais en vrifiant quaucun des joueurs encore en lice ne soit avantag par cette rvlation pendant un tour denchres. En gnral la main sera dvoile aprs le tour denchre. Si la main a t montre un joueur nayant pas encore mis, le coupable sera sanctionn, la main sera dvoile tous et les mises du tour denchres en cour seront rejoues.

LES SANCTIONS :

LA HIERARCHIE DES SANCTIONS.

Si une mme faute se rpte avec le mme joueur, les sanctions suivantes pourront tre prises dans lordre chronologique :

Avertissement verbal

Avertissement avec suspension dun tour denchres.

Disqualification dfinitive du tournoi. Les jetons du joueur sont alors retirs.

Le directeur du tournoi est seul habilit juger du caractre volontaire ou non de la rptition des fautes. En fonction de la gravit de la faute, le Directeur de Tournoi peut directement suspendre un joueur ou le disqualifier.

Recommended

View more >